Avertir le modérateur

04/02/2011

Avant-première du film L'ASSAUT

 

Quelques photos de l'avant-première de d'hier soir, en présence de Julien LECLERCQ, Vincent ELBAZ et JEFF du GIGN.

APl'assaut.jpg

AP1l'Assaut.jpgAP2L'Assaut.jpgAP3L'ASSAUT.JPG

01/02/2011

DIEU BENISSE L'AMERIQUE

SaFranko.jpgRencontre, lecture et signature de l'écrivain américain Mark SaFranco, auteur de Putain d'Olivia et Confessions d'un looser , à l'occasion de la parution de son dernier roman, Dieu bénisse l'Amérique (13e Note Editions).

Jeudi 17 février à partir de 18h
Librairie Le Bal des Ardents
17, rue Neuve
69001 Lyon
Métro Cordeliers

 

 Dieu bénisse l'Amérique pose un regard baigné d'humour noir sur les jeunes années de Max Zajack. Souvent drôle et absurde mais aussi tragique, parfois amer, ce dernier SaFranko, écrit à la première personne dans un style truculent et cru, se situe au croisement du récit picaresque et du roman d?apprentissage.

Il y est question de l'enfance rude de Max dans une enclave d'immigrés pauvres de Trenton, dans le New Jersey. Les premiers souvenirs qu'il a de sa mère Bash et de son père Jake sont empreints de violence. La vie des Zajack est une succession de mésaventures, de faux départs, de projets voués à l'échec. Max n'espère rien et n'obtient rien. On le suit à l'école catholique, où l'enseignement qu'on lui dispense n'est qu'une sinistre plaisanterie, puis dans le monde du travail où il exerce des emplois humiliants, sans perspective d'avenir. Il n'y a presque pas d'espoir dans ce livre, mais on s'attache à Max pour son ironie mordante, ses loufoqueries, sa curiosité et son instinct de vie. Au-delà, SaFranko pose un regard sans concession sur l'Amérique des années 1950/60, abordant cette question essentielle : la perte des repères moraux dans une société cruelle, indifférente à nos aspirations. Le livre est un miroir tendu à une société sans âme, gangrénée par les valeurs matérielles, pervertie par la quête du luxe et de la réussite. Il nous arrache à notre confort et nous met face à la manière indigne dont sont traités ceux qui refusent la norme. Une fois encore, SaFranko ne ménage pas son lecteur dans ce récit explosif. Il nous secoue, nous « prend à la gorge et serre jusqu'à ce que les larmes coulent ».

 

 

20/01/2011

Avant-première du film L'ASSAUT

L-Assaut-film-photo-Vincent-Elbaz-01-580x386.jpgQuais du Polar est partenaire de l'avant-première du film L'Assaut

Jeudi 3 février à 20h30

Pathé Bellecour
79, rue de la République 69002 Lyon

 

En présence de Julien Leclercq et de Vincent Elbaz

Samedi 24 décembre 1994, quatre terroristes du GIA prennent en otage à l'aéroport Houari Boumédiène d'Alger les passagers de l'Airbus A-300 d'Air France reliant la capitale algérienne à Paris. Armés et extrêmement déterminés, les terroristes revendiquent la libération de leurs camarades d'armes et exigent le décollage immédiat de l'avion. Après de longues négociations entres les gouvernements français et algériens et l'exécution de 3 passagers, l'avion quitte l'aéroport d'Alger. Le lundi 26 décembre, à 3h33 du matin, l'Airbus d'Air France atterrit à Marseille. Trois personnages, Thierry, un soldat du GIGN, Carole Jeanton, une technocrate ambitieuse et Yahia Abdallah, un djihadiste déterminé sont au cœur de l'événement. Leurs logiques vont s'affronter jusqu'au dénouement final. Retransmis en direct à la télévision, l'assaut du GIGN va mettre un terme à la prise d'otage...

Basé sur le récit de Roland Môntins, chef de groupe du GIGN, le film relate un évènement réel. Après Des hommes et des dieux, et avant Possessions (Éric Guirado) et Omar m'a tué (Roschdy Zem), ce long métrage prouve une nouvelle fois que le cinéma français n'hésite pas à s'emparer des faits divers les plus brulants...

Film de Julien Leclercq d'après le livre de Roland Môntins avec Vincent Elbaz, Grégori Dérangère, Philippe Cura, Mélanie Bernier, Jalil Lespert...
Durée : 1h35

Sortie le mercredi 2 mars 2011

19/01/2011

MILLENIUM, STIEG ET MOI

Millenium.jpgEva Gabrielsson, compagne de Stieg Larsson pendant trente-deux ans, sera à la librairie Passages de Lyon pour une rencontre exceptionnelle.

Vendredi 28 janvier à 19h
Rencontre avec Eva Gabrielsson
Autour de son livre Millenium, Stieg et moi (Actes Sud)
Librairie Passages

11, rue de Brest
69001 Lyon

Réservations conseillées
Tel : 04 72 56 34 84

Millenium, Stieg et moi. Editions Actes Sud. 20 euros.
Ouvrage co-écrit avec Marie-Françoise Colombani, auteure et journaliste au magazine Elle.

En librairie le 19 janvier

Le 9 novembre 2004, peu de temps après avoir rendu les trois tomes de Millénium à son éditeur, Stieg Larsson s'écroule, victime d'une crise cardiaque à cinquante ans. Stieg ne connaîtra jamais le fabuleux succès mondial de sa trilogie. Connu pour son engagement contre l'extrême droite et le racisme, il faisait l'objet de menaces de mort depuis des années. Aussi, par souci de sécurité, Eva et lui n'ont jamais voulu se marier. Car comme l'explique le personnage de Lisbeth Salander dans Millénium : en Suède, n'importe qui peut avoir accès aux coordonnées de tout un chacun, à partir du moment où son nom figure dans les registres officiels - ce qui est notamment le cas après un mariage.

Pourtant, Stieg était loin d'imaginer les terribles conséquences de ce choix pour sa compagne. En effet, après sa mort, Eva Gabrielsson a été dépossédée de la totalité de l'héritage de son compagnon par la famille Larsson.
Impuissante, Eva assiste depuis cinq ans à l'effervescence de "l'industrie Stieg Larsson" qu'elle juge contraire à l'esprit de l'homme qu'elle a connu et aimé. Stieg était un journaliste courageux, militant, féministe et autodidacte, à la culture immense et éclectique.

Parce que le vrai Stieg Larsson s'est effacé pour ne laisser la place qu'à l'auteur de romans policiers à succès, sa compagne a décidé aujourd'hui de nous raconter son histoire. La vie de Stieg est un véritable roman dont Eva est le témoin principal. Pour la première fois, elle décrypte pour nous Millénium, faisant apparaître le grand puzzle de leur vie commune.

 

17/01/2011

CERCLE DES LECTEURS QUAIS DU POLAR

lesvengeances_pub.gifQuais du polar fédère depuis plusieurs années un groupe de lecteurs de polars, occasionnels ou assidus, qui se réunissent une fois par mois, autour d'un auteur ou d'un thème. Accrocs au polar ou néophites, tous le monde est le bienvenu pour des discussions ouvertes autour d'un verre.
Ce mois ci, rencontre autour des six ouvrages sélectionnés par les libraires pour le Prix des lecteurs Quais du polar - 20 minutes.

 

Mercredi 26 janvier à 19h
Bistrot Librairie Polar Les Vengeances tardives
76 cours Gambetta
69 007 Lyon
Métro Saxe-Gambetta

Les ouvrages sélectionnés :

Cher payé
Jean-Paul Demure
Rivages/noir
Jean-Mi, un « tanguy », accepte un emploi de jardinier. Dans un domaine à moitié abandonné. Un individu lui propose de l'argent pour qu'il espionne le domaine.
Un roman d'un vétérand du polar français, auteur notamment d'Aix Abrupto (Série noire) et Fin de chasse (Rivages).

La Guerre des vanités
Marin Ledun
Gallimard/Série noire
A Tournon, au sud de Lyon, une vague de suicides d'adolescents remet en cause l'équilibre précaire de la ville. Un inspecteur est dépêché sur place pour mener l'enquête.
Marin Ledun, jeune auteur français né en Ardèche, est également l'auteur de Un singe en Isère (Baleine) et de Zone Est, à paraître chez Fleuve noir.

Les Yeux des morts
Elsa Marpeau
Gallimard/Série noire
La vie du service des urgences de l'hôpital Lariboisière racontée par le prisme d'une enquête policière et d'une histoire d'amour : Une vision âpre et dérangeante du Paris contemporain,
Avec ce premier roman, Elsa Marpeau, parisienne d'origine nantaise, effectue une entrée remarquée dans le polar français.

Moi comme les chiens
Sophie Di Ricci
Moisson rouge
Alan quitte le domicile familial et rejoint une grande ville où il entame une errance urbaine qui le mène rapidement à la prostitution.
Un premier roman d'une (très) jeune auteure lyonnaise, née à Villeurbanne, salué par plusieurs de ses pairs.

Quai des enfers
Ingrid Astier
Gallimard/Série noire
Un cadavre d'une femme sans identité est retrouvé dans une barque, sur la Seine, face au quai des Orfèvres. La police judiciaire et la brigade fluviale sont chargés de l'enquête.
Auteure de livres sur le chocolat, le parfum, la cuisine, Ingrid Astier signe ici un premier roman extrèmement documenté.

Saturne
Serge Quadruppani
Editions du Masque
A Saturnia, en Toscane, un homme abat froidement trois personnes dans l'établissement thermal. Les victimes semblent avoir été choisies au hasard. Leurs familles décident de s'organiser pour connaître la vérité.
Serge Quadruppani, auteur d'une vingtaine de romans, et aussi le traducteur français d'Andréa Camilieri, Giancarlo De Cataldo et Carlo Lucarelli.

 

10/01/2011

AVANT-PREMIERE DU FILM BLACK SWAN

black-swan-film-shoot-1st-day[1].jpgPLACES A GAGNER : Quais du polar est partenaire de l'avant-première du film Black Swan:

Vendredi 14 janvier à 20h
Pathé Bellecour
79, rue de la République
69002 Lyon

Gagnez des places en téléphonant le mercredi 12 janvier entre 13h et 14h au 09 77 03 41 46.

Plusieurs danseuses de la troupe du New York City Ballet sont en compétition pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes, mis en scène par un chorégraphe français. Cette concurrence impitoyable conduit au drame...

L'action du roman qui se déroulait à Broadway dans le milieu du théâtre est transposé par le réalisateur dans l'univers de la danse qui lui est plus familier. Après Requiem for a dream et The Wrestler, Darren Aronofsky signe un thriller psychologique brillant, à la lisière du fantastique, dans lequel se mèlent ambition, paranoïa et schizophrénie. Le cadre photogénique du monde de la danse, inédit pour un thriller, permet à Aronofsky d'explorer, après le catch, un nouvel univers dans lequel là encore le corps est fondamental.

Film de Darren Aronofsky avec Natalie Portman, Mila Kunis, Vincent Cassel et Winona Ryder d'après le livre d'Andrès Heinz.

En salle le mercredi 9 février

 

06/01/2011

MENACES DANS LA NUIT

menaces-dans-la-nuit-pack-3d[1].jpgMenaces dans la nuit, chef d'oeuvre de la série B, sort en DVD chez Wildside

Rappellons tout d'abord que l'appelation série B ne présume en rien de la qualité d'un film mais définit uniquement un film à petit budget, d'une durée limitée, tourné en un temps record.

Menaces dans la nuit (He ran all the Way), 1h18, répond parfaitement à ces critères, et est un film noir parfait.

Suite à un hold-up qui a mal tourné, Nick Robey se réfugie dans la famille d'une jeune femme qu'il vient de rencontrer...

L'acteur principal, John Garfield, dont c'est le dernier film, mourra d'un arrêt cardiaque (dans les bras d'une prosituée, selon la rumeur) à trente-neuf ans, à la veille de comparaître devant la commission des activités anti-américaine. John Berry, dont c'est le dernier film américain, fut lui aussi poursuivit par la maccarthysme, et finalement contraint à l'exil. On ne peut s'empêcher de les identifier au héros, lui aussi traqué, et de lier le désespoir dont est empreint le film à l'atmosphère politique de l'époque. Revoir le film en ayant à l'esprit la chasse au sorcières le rend encore plus bouleversant.

Deux des scénaristes, Donald Trumbo et Hugo Butler, eux aussi blacklistés, s'exileront également.

Cette édition Wildside est accomagnée du livre Le Dernier film noir, de Samuel Blumenfeld, qui replace le film dans le contexte politique et artistique de l'époque.

En bonus, un entretien avec les deux fils du réalisateurs, dont Arny, fils également de l'actrice et réalisatrice française Myriam Boyer, et surtout le court-métrage de John Berry Hollywood Ten, inédit, consacré aux « Dix d'Hollywood ».

Exilé en France où il épousera Myriam Boyer, John Berry poursuivit sa carrière de cinéaste, en particulier avec deux films avec Eddie Constantine tout à fait dignes d'intérêt, Ça va barder et Je suis un sentimental.

 

03/01/2011

FENETRE SUR COUR

fenetre_sur_cour.jpgA l'occasion de la sortie du livre de Patrick McGilligan, Alfred Hitchcock, une vie d'ombres et de lumière, l'Institut Lumière propose pendant trois mois une rétrospective des films d'Alfred Hitchcock. Le coup d'envoi est lancé demain à 20h avec la projection de Fenêtre sur cour, séance présentée par Fabrice Calzettoni.

Adapté d'une nouvelle de William Irish, maître de l'angoisse, auteur entre autres de La Mariée était en noir et de La Sirène du Mississippi, Fenêtre sur cour est un des nombreux chefs-d'oeuvre du cinéaste.

Le héros, interpreté par James Stewart, immobilisé chez lui pour cause de facture, comble son ennui par l'observation des occupants de l'immeuble faisant face au sien.

Si le thème du voyeurisme est au centre du film, on peut tout autant y voir une allégorie du cinéma, ou encore un panorama des différentes possibilités de vie en couple.

Le spectateur se trouve lui-même en position de voyeur, explorant méthodiquement les appartements et leur occupants, comme le fera plus tard Georges Perec dans La Vie mode d'emploi.

Alfred Hitchcok fut encore le meilleur VRP de son film : « Si vous ne ressentez pas une délicieuse terreur à la vue de Fenêtre sur cour, alors pincez-vous, vous devez probablement être mort ».

Fenêtre sur cour
Mardi 4 janvier à 20h
Vendredi 7 janvier à 19h
Samedi 8 janvier à 20h45
Dimanche 9 janvier à 16h45
Mardi 11 janvier à 19h

Institut Lumière
25, rue du Premier Film
69 008 Lyon
Billets en vente sur : http://www.institut-lumiere.org/

21/12/2010

IDEES CADEAUX CINEMA

nombreuses_vies_fantomas.jpg2011 sera l'année du centenaire de Fantomas. Quais du polar honorera cet anniversaire en s'associant à une exposition aux Archives Municipales de Lyon.

L'occasion de redécouvrir « la créature la plus photogénique du cinéma » (Didier Blonde) :

En DVD, l'édition de référence de la première adaptation cinématographique par Louis Feuillade est édité par Gaumont (environ 50 euros).

En livre, Les Nombreuses vies de Fantomas de Raphaël Barillier est un beau livre illustré très complet, édité par Les Moutons électriques (28 euros).

En savoir plus http://www.quaisdupolar.com/actualite_fiche.php?id=115

 

sueursfroides.jpgFolio policier propose une collection « livre et film » avec notamment Mortelle randonnée, Le Grand sommeil, La Nuit du chasseur (un roman de publié à l'origine en série noire, on l'oublie trop souvent). Chaque volume, le livre et le film, est à 11,90 euros.

Sueurs froides est lui disponible en Folio cinéma (14,50 euros). Le roman de Boileau et Narcejac D'entre les morts est accompagné du film Vertigo d'Alfred Hitchcock. Un exemple particulièremement interessant d'adaptation d'une oeuvre littéraire au cinéma.

Le Film noir et L'Héritage du film noir, les deux ouvrages de références de Patrick Brion, par ailleurs présentateur du cinéma de minuit, sont édités à La Martinière, 45 euros environ chaque.

 

hitch.jpgHitchcock, pièces à conviction de Laurent Bouzereau, aux Editions de La Martinière, est un beau livre consacré au Maître, le premier d'une série d'ouvrages annoncés à l'occasion des trente ans de la mort du réalisateur. La spécificité de celui-ci est de proposer de nombreux facs-similés de lettres, notes et mémos.

L'Institut Lumière édite une biographie de plus de mille pages intitulée Alfred Hitchcock, une vie d'ombres et de lumière par Patrick McGuilligan (en librairie le 12 janvier), sortie accompagnée d'une rétrospective des films d'Hitchcock de janvier à mars 2011.

A l'occasion du centenaire de la mort de Hitchcock, ressortent aussi une avalanche de coffrets, dont une série limitée comprenant vingt-deux titres, avec l'ensemble de ses chefs d'oeuvres, et quelques muets en bonus. Environ 90 euros.

 

wildside.jpgSi vous cherchez des films plus rares, tournez vous vers la collection de films policiers Vintage Classics éditée par Wildside

En savoir plus http://www.quaisdupolar.com/actualite_fiche.php?id=111

 

20/12/2010

IDEES CADEAUX POLARS

Une sélection de quelques coups de coeur parmi les invités de la prochaine édition :

ellory les_anonymes.jpgLes Anonymes, le dernier né de R.J. Ellory, chez Sonatine (22 €). Ses deux précédents titres, Seul le silence et Vendetta, sont également disponibles en poche.

 

http://quaisdupolar.20minutes-blogs.fr/archive/2010/11/22...

 

 

 

 

Lhiver-des-lions-.jpgJan Costin Wagner, révélation du polar allemand, dont les romans ont pour cadre la Finlande, est particulièrement raccord avec la saison hivernale

Le Silence. Editions Jacqueline Chambon. 22 €.

L'Hiver des lions. Edition Jacqueline Chambon. 22,50 €.

http://www.quaisdupolar.com/actualite_fiche.php?id=116

 

 

Peace.jpgDavid Peace vient de sortir le deuxième volet de sa série japonaise :

Tokyo ville occupée, Rivages, 22 €

Le premier, Tokyo année zéro, est également disponible en poche chez Rivages/Noir, 10,50€

http://www.quaisdupolar.com/actualite_fiche.php?id=91

 

 

la-patrouille-de-l-aube.jpgSi au contraire vous souhaitez oublier les frimats de décembre, on vous conseille le polar cote-ouest en compagnie de Don Winslow, invité de Qdp 2010 :

L'Hiver de Frankie Machine. Editions du Masque. 22 €.

La Patrouille de l'aube. Editions du Masque. 22 €.

 

 

 

 

little_bird_couverture.jpgDeux autres coups de coeur parmi les auteurs invités de 2010, révélations de l'année :

Un pied au paradis. Ron Rash. Editions du Masque. 19 €.

Little Bird. Craig Johnson. Gallmeister. 23,90 €.

Le Camp des morts. Craig Johnson. Gallmeister. 23,50 €.

 

 

 

carver.jpgLes Editions de l'Olivier, dont on fêtera les 20 ans en 2011, éditent les oeuvres complètes de Raymond Carver. Sont déjà disponibles les 4 premiers volumes :

http://www.quaisdupolar.com/actualite_fiche.php?id=100

 

 

 

 

Si vous cherchez des idées de lectures, les polars français sélectionnés pour le Prix des lecteurs Quais du polar 20 minutes sont tout indiqués. Le meilleur du polar français paru en 2010 :

Cher payé. Jean-Paul Demure. Rivages/noir. 9 €.

La Guerre des vanités. Marin Ledun. Gallimard/Série noire. 18 €.

Les Yeux des morts. Elsa Marpeau. Gallimard/Série noire. 15,90 €.

Moi comme les chiens. Sophie Di Ricci. Moisson rouge. 18 €.

Quai des enfers. Ingrid Astier. Gallimard/Série noire.17,50 €.

Saturne. Serge Quadruppani. Editions du Masque. 17 €.

dicoM2.jpgLe jury du prix sera présidé par Claude Mesplède, l'occasion de découvrir l'ouvrage de référence dont il est le maître d'oeuvre :

 

Dictionnaire des littératures policières (2 volumes)

Sous la direction de Claude Mesplède

Joseph K. Editeur

50 € chaque volume

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu