Avertir le modérateur

09/09/2011

L’Homme qui haïssait les femmes

 

Loisirs-culture-livre-top-ten-L-homme-qui-haissait-les-femmes_reference.jpgNous avons déjà dit ici tout le bien que l’on pensait de la collection « Ceci n’est pas un fait divers » des Editions Grasset. Brefs et intenses, ces ouvrages sont certes inégaux, mais souvent remarquables. Répétons la qualité des titres de Benoit Duteurtre, du regretté Jacques Chessex, ou encore de Morgan Sportès.

Le prochain film de Lucas Belvaux, devenu en trois films (Cavale-Après la vie, La Raison du plus faible et Rapt) une référence du cinéma policier francophone (il est belge !), sera l’adaptation de l’opus de Didier Decoin Est-ce ainsi que les femmes meurent ? (2009), inspiré de l’assassinat de Catherine Kitty Genovese en 1964 à New York, devant quarante témoins passifs.

 

On doit déjà à Elise Fontenaille Les Disparues de Vancouver, enquête presque insoutenable sur la disparition de prostituées à la veille des Jeux olympiques. Elle vient de publier son second « roman » pour la collection, L’Homme qui haïssait les femmes, récit de la tuerie de Polytechnique à Montréal en 1989, dix ans avant celle Colombine, et vingt ans avant Utoya, la dernière en date. Sa spécificité demeure que les victimes furent exclusivement des femmes…

L’itinéraire du tueur, le portrait de sa mère et de sa fille, la cascade de morts et de vies brisées qui s’en suit… Le lecteur ne dispose que de peux de respiration tant l’émotion et l’horreur sont omniprésentes.

En de courts chapitres, comme des touches impressionnistes, l’auteur évoque diverse figures liées de près ou de loin à l’évènement. Par delà l’effroi, elle parvient à poser des questions universelles sur l’Homme, l’éducation, la résilience, et notre capacité à accepter l’inacceptable, à nous soumettre au pire.

Elle interroge aussi plus spécifiquement la société québécoise de l’époque, l’héritage de la « Grande noirceur », la naissance du féminisme et la violence des rapports de genres.

Un bref récit, quelques heures de lecture seulement, qui revient nous hanter longtemps après.

 

L’Homme qui haïssait les femmes. Elise Fontenaille. Grasset. 14 euros

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu