Avertir le modérateur

03/01/2011

FENETRE SUR COUR

fenetre_sur_cour.jpgA l'occasion de la sortie du livre de Patrick McGilligan, Alfred Hitchcock, une vie d'ombres et de lumière, l'Institut Lumière propose pendant trois mois une rétrospective des films d'Alfred Hitchcock. Le coup d'envoi est lancé demain à 20h avec la projection de Fenêtre sur cour, séance présentée par Fabrice Calzettoni.

Adapté d'une nouvelle de William Irish, maître de l'angoisse, auteur entre autres de La Mariée était en noir et de La Sirène du Mississippi, Fenêtre sur cour est un des nombreux chefs-d'oeuvre du cinéaste.

Le héros, interpreté par James Stewart, immobilisé chez lui pour cause de facture, comble son ennui par l'observation des occupants de l'immeuble faisant face au sien.

Si le thème du voyeurisme est au centre du film, on peut tout autant y voir une allégorie du cinéma, ou encore un panorama des différentes possibilités de vie en couple.

Le spectateur se trouve lui-même en position de voyeur, explorant méthodiquement les appartements et leur occupants, comme le fera plus tard Georges Perec dans La Vie mode d'emploi.

Alfred Hitchcok fut encore le meilleur VRP de son film : « Si vous ne ressentez pas une délicieuse terreur à la vue de Fenêtre sur cour, alors pincez-vous, vous devez probablement être mort ».

Fenêtre sur cour
Mardi 4 janvier à 20h
Vendredi 7 janvier à 19h
Samedi 8 janvier à 20h45
Dimanche 9 janvier à 16h45
Mardi 11 janvier à 19h

Institut Lumière
25, rue du Premier Film
69 008 Lyon
Billets en vente sur : http://www.institut-lumiere.org/

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu