Avertir le modérateur

26/11/2010

SIX POLARS INEDITS - WILDSIDE

criminel-welles.jpgWild Side Vidéo, à qui l'on doit la somptueuse ressortie de six films de Dario Argento, vient d'éditer six polars restaurés dans sa collection DVD Vintage Classics. Hormis Le Criminel, ces titres sont tous de films rares ou oubliés.

Œuvre dépréciée par son auteur, Le Criminel n'en est pas moins un film passionnant. Tourné immédiatement après guerre, il évoque de manière très originale la traque d'un criminel de guerre par un chasseur de nazis. Les deux interprètes principaux, Orson Welles lui-même et le grand Edward G. Robinson, sont admirables, et la scène finale un grand moment de cinéma. A noter la participation de John Huston, non crédité, au scénario.

De Michael Curtiz, seuls Casablanca et ses grands films avec Errol Flynn sont aujourd'hui très connus. Des chefs d'œuvres tels Trafic en haute mer, adaptation d'En avoir ou pas d'Ernest Hemingway, restent confidentiels. Meurtre au chenil (The Kennel Murder Case) met en scène Philo Vance, le dandy détective amateur créé par S.S. Van Dine, le premier à avoir en 1928 codifié le genre dans ses célèbres Vingt règles du roman policier. William Powell incarne avec brio, pour la quatrième fois à l'écran, ce héros récurrent un peu snob. Meurtre au chenil est au final un très bon film d'enquête dans lequel il s'agit de retrouver l'assassin d'un amateur d'art chinois. Pour l'anecdote, le roman de Van Dine, L'assassinat du canari, fut traduit par Louis Aragon sous pseudo lors de sa première publication en France en 1930.

British Intelligence Service est une rareté de 1940 réalisé par Terry O. Horse . Caractéristique du film d'espionnage des années de guerre, tourné à toute allure, cette série B offre un scénario, adaptation d'une pièce d'Anthony Paul Kelly, passionnant et riche en rebondissements. Le conflit en court est évoqué indirectement en déplaçant l'intrigue à l'époque de la Première guerre mondiale. Un autre des points forts du film est le premier rôle tenu par le génial Boris Karloff.

D'origine hongroise, comme André De Toth et Michael Curtiz, Steve Sekely est un réalisateur oublié des histoires du cinéma. Le Balafré, œuvre certes secondaire, offre toutefois de superbes plans tournés en extérieur à Los Angeles. Très représentatif de la production de films noirs de l'immédiat après-guerre, c'est le premier titre édité de ce metteur en scène. On espère découvrir prochainement le reste de son œuvre, que ce soit en DVD ou sur grand-écran. A noter que le scénario est de Daniel Fuchs, auteur notamment de Pour toi j'ai tué (Criss Cross) de Robert Siodmak.

Tay Garnett, lui aussi réalisateur injustement méconnu, est l'auteur de la première adaptation du Facteur sonne toujours deux fois, et d'un chef d'œuvre oublié, Son homme. Jour de terreur est un très bon film, avec Loretta Young, également actrice du Criminel. Larry Marcus, auteur du roman à l'origine du film, fut le scénariste de Témoin à charge, un des plus grands films de Billy Wilder. Enfin un des co-scénaristes, Mel Dinelli, fût scénariste du chef d'œuvre film noir, House by the River de Fritz Lang.

Impact d'Arthur Lubin est un honnête film noir, dans lequel on retrouve deux acteurs eux aussi mésestimés : Brian Donlevy, l'interprètewildside.jpg de plusieurs classiques du film noir, dont La Clé de verre, adaptation de l'admirable roman de Dashiell Hammett, et Le Carrefour de la mort de Henry Hathaway. Ella Rains, créature hawksienne à la carrière écourtée, n'a elle non plus jamais été reconnue, malgré des rôles dans de nombreux films noirs, dont le formidable Les Mains qui tuent (Phantom Lady) de Robert Siodmak.

Au total, six films rares et surprenants, à découvrir pour la somme plus que raisonnable de 9,99 €.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu