Avertir le modérateur

24/12/2009

Joyeux Noel

Le coin d’Apollon Cardon

 

                          Eh, oh, les chenuses et les gones, est ce que vous avez lu la liste des « coups de cœur » de Quais du polar ? Non ! Tas de parisiens, va ! Moi je sais ce que vous lisez, cuchon d’illettrés :  vous essayez de déchiffrer « Le saint bol perdu », dernière production Dan Brownesque.  C’est toujours aussi nul. Dans la catégorie « thrillers ésotériques de bazar à succès » la palme académique revient à cette équipe de spécialistes de la promotion éditoriale autour d’un écrivain prête nom.  Et déjà une bande de requins marteaux assoiffés d’argent se battent pour  décrypter les signes ésotériques qui pullulent dans cette aventure poussive.

 

 

                    La recette est simple : on fait l’inventaire de ce qui est disponible sur le marché international du mystères à deux euros ; on trie, on mélange, on achète. Après le succès du « Da Vinci code » sur fond de saint Graal, prieuré de Sion, Rennes le Château, enfants de Marie et de Jésus… cette fois ce sont les francs-maçons qui s’y collent. Pour s’attaquer au sujet, l’équipe Brown rappelle le héros diaphane du « Da Vinci », le professeur de symbologie Harry Langdon, le héros le plus niais de l’histoire du thriller de base. On  applique la même grille d’écriture que pour le « Da Vinci » : animation par un golem sado maso féru d’arts martiaux ; chargement à la pelle de tout ce que la maçonnerie peut traverser de références ésotériques ; apparition d’un riche maçon gardien du temple de Salomon et de ses trésors cachés, nanti d’une sœur spécialiste d’une pseudo science dont personne n’a jamais entendu parler, ce qui est normal, car tout ce qui est avancé dans l’ouvrage relève du secret, du caché, de l’occulte, ou de la CIA.

 

 

               L’action est ficelée comme un paquet cadeau un soir de Noël, les énigmes sont décryptables par un élève sous doué de CM1, les dialogues sont aussi percutants que les attaquants de l’OL. Du côté documentation, rien à dire sur l’histoire américaine et ses maçons influents, mais ça reste incompréhensible par rapport à la maçonnerie de par ici, en Europe continentale. Pour avoir de vraies bonnes réponses, lisez « Tout comprendre sur la franc-maçonnerie » chez Le Chêne/EPA. Vous voulez connaître le nom de l’auteur, et encore quoi bande de gognans détrancanés ! 

 

 

               Parlons de choses sérieuses, l’éditeur « Parigrammes » vient de lancer une collection de polars, j’ai lu pour vous « Des voisins qui vous veulent du bien » de Caroline Sers, une première pour cet auteur (oui, je mets pas de « e ») de littérature blanche comme on dit par ci par là,  comme s’il n’y avait que les éditions Gallimard sur Terre… C’est plus que réussi comme première polardesque, dans un climat insidieux où une naïve jeune femme et son mari du même tonneau s’installent dans un quartier aux curieuses règles de vie. Leur immeuble reproduit ce modèle d’étrange inquiétude, et leurs voisins du dessous s’insinuent dans leur vie, pour le pire ou le meilleur ?

 

 

               Bon, on arrête là, les chignols, je viens de rencontrer un nommé Vincent Ladoucette, qui m’a filé la jaunisse avec une liste de polars dézingués, vous voudriez bien l’avoir, hein ? Eh bien ce sera pour la nouvelle année, car j’ai ma tournée de zincs de Noël qui n’attend pas, les cardons embaument, les saucissons briochent, les andouillettes jouent les gognandises, les pots de Juliénas fraternisent avec les bouteilles de Cornas.

 

 

                              Cent mille vœux de votre divin

 

                              Apollon Cardon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18/12/2009

Les Coups de coeur littéraires de Quais du polar !

 

 

 

Enfant 44, Tom Rob Smith, Belfond.

 

Hiver 1953, Moscou. Le corps d'un petit garçon est retrouvé sur une voie ferrée.
Agent du MGB, la police d'État chargée du contre-espionnage, Leo est un officier particulièrement zélé. Alors que la famille de l'enfant croit à un assassinat, lui reste fidèle à la ligne du parti : le crime n'existe pas dans le parfait État socialiste, il s'agit d'un accident. L'affaire est classée, mais le doute s'installe dans l'esprit de Leo.

 

 

 

 

 

Fakirs, Antonin Varenne, Viviane Hamy.

           

Un fakir hémophile, un Franco-Américain qui tire à l'arc dans le Jardin du Luxembourg, une tenancière de bar lesbienne et alcoolique, des suicides, Mesrine le chien, un ex-taulard qui ressemble à Edward Bunker... Et au milieu de tout cela, Guérin, chef du Bureau des Suicides, au QG de la PJ, s'englue quotidiennement dans une théorie plus ou moins réaliste : une épidémie de 'suicides forcés' ?

 

 

 

La Religion, Tim Willocks, Sonatine.

 

Mai 1565. Malte. Soliman le Magnifique, sultan des Ottomans, a déclaré la guerre sainte aux chevaliers de l'ordre de Malte. Militaires aguerris, proches des Templiers, ceux-ci désignent leur communauté sous le vocable de 'la Religion'. Dans ce contexte mouvementé, Matthias Tanhauser, mercenaire et marchand d'armes, accepte d'aider une comtesse française, Caria La Penautier, dans une quête périlleuse. Pour la mener à bien, ils devront affronter les intégrismes de tous bords, dénouer des intrigues politiques, et percer des secrets bien gardés.

 

 

 

 

Un Pied au paradis, Ron Rash, Le Masque.

 

Oconee, comté rural des Appalaches de Sud, années 1950. Le shériff Will Alexander doit retrouver un corps astucieusement dissimulé. Holland Winchester a en effet disparu et sa mère est persuadée de sa mort, ayant entendu des coups de feu chez leur voisin.

  

 

 

Birdman, Mo Hayder, Pocket.

 

Lorsque l'inspecteur Jack Caffery est appelé à enquêter sur le meurtre mystérieux d'une jeune femme, il est confronté à un certain nombre de détails macabres, dont le moindre n'est pas la découverte, d'un oiseau soigneusement cousu à l'intérieur du corps mutilé. Que les âmes sensibles soient prévenues, l'imagination de l'auteur est sans limite…

 

 

 

Tokyo, Mo Hayder, Pocket.

 

Grey, une jeune Anglaise au passé tumultueux, quitte Londres et débarque à Tokyo à la recherche d'un vieux film dont l'existence est contestée. Ce film contiendrait les seules et uniques preuves que des atrocités ont été commises par les Japonais à Nankin en 1937. Dès lors, Grey mène l'enquête, mais son parcours est semé d'embûches car elle se retrouve seule dans une ville qui lui est totalement inconnue.

 

 

 

L'Affaire Jane Eyre, Jasper Fforde, 10/18

 

Angleterre, 1985. La guerre engagée en Crimée contre la Russie fait rage depuis cent trente ans, les déchirures du temps se rafistolent avec des ballons de football et les lecteurs, quand ils ne cherchent pas le véritable auteur des pièces de Shakespeare, se retrouvent piégés dans les poèmes de William Wordsworth. Tout se déroule à travers l'Histoire d'Angleterre et sa littérature : on y croise du Shakespeare, du Dickens ou encore du Lewis Carroll.

 

 

 

Little Bird, Craig Johnson, Gallmeister.

 

Après vingt-quatre années passées au bureau du shérif du comté d'Absaroka, dans le Wyoming, Walt Longmire aspire à finir sa carrière en paix. Ses espoirs s'envolent quand on découvre le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d'une jeune indienne, Melissa Little Bird, un jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés.

 

 

 

 

Le Gang de la clef à molette, Edward Abbey, Gallmeister.

 

Révoltés de voir le somptueux désert de l'Ouest défiguré par les grandes firmes industrielles, quatre insoumis décident d'entrer en lutte contre la 'Machine', et commencent à détruire ponts, routes et voies ferrées qui balafrent le désert. Armés de simples clés à molettes - et de dynamite - ces héros écologistes vont devoir affronter les représentants de l'ordre et de la morale lancés à leur poursuite.

 

 

 

 

 

La Griffe du chien, Don Winslow, Points.

 

L'agent de la DEA Art Keller, Seigneur de la frontière américano-mexicaine, a juré sur la tombe de son adjoint d'employer tous les moyens, légaux ou illégaux, pour mettre un terme au trafic qui inonde son pays. Le Seigneur de la drogue Miguel Angel Barrera, puis ses neveux Adán et Raúl répliquent dans le sang et écrasent quiconque, ami ou ennemi, leur barre le chemin.

 

 

 

 

L'Hiver de Frankie Machine, Don Winslow, Le Masque.

 

Frank Macchianno doit son surnom, Frankie Machine, à son talent de tireur d'élite : du temps où il travaillait pour la Mafia, c'était une machine à tuer. Aujourd' hui retraité, il surfe le matin sur la plage de San Diego avec ses potes, dont Hansen, un agent du FBI. La belle vie, jusqu'au jour où, ayant accepté de rendre service au fils d'un 'boss' local - ça ne se refuse pas -, il se fait piéger. Son passé le rattrape brutalement.

 

 

 

 

La Robe de marié, Pierre Lemaître, Calmann-Lévy.

           

Sophie a de gros problèmes. Elle perd tout, mélange tout et devient folle. Et les cadavres s’accumulent autour d’elle. Commence alors une longue et stupéfiante cavale, menée tambour battant en trois actes haletants…

 

 

 

 

L'Attrapeur de libellules, Boris Akounine, Presses de la Cité.

 

La première partie de ce roman se déroule à Moscou en 1905 où l'ancien agent secret d'élite Eraste Fandorine enquête sur l'attentat perpétré par un convoi militaire. Les soupçons se portent sur un espion japonais, le capitaine Rubnikov. C'est dans la deuxième partie que l'on découvre le lien entre les deux hommes, au Japon en 1878. Fandorine enquête alors sur le décès d'un Russe...

 

 

 

 

Les Soldats de l'aube, Deon Meyer, Points.

 

Zet van Heerden ex-policier reconverti en détective, enquête sur un homme torturé et abattu d’une balle de M16. Ses investigation vont révéler l’implication des services secrets sud-africains aux côtés des Américains dans la guerre d’Angola, au cours des années 1970, et provoquer une bataille rangée entre mafia, police et forces spéciales.

 

 

 

 

L'Absolue perfection du crime, Tanguy Viel, Minuit.

 

Marin, Andrei, Pierre, c'étaient tous des caïds. Et dans ce monde de traîtres, leur disait l'oncle, pour que la “ famille ” survive, il faut frapper toujours plus fort. Alors quand Marin est sorti de prison, lui, le neveu préféré, il a dit : le hold-up du casino, ça nous remettrait à flot.

 

 

 

 

Le Testament syriaque, Barouk Salamé, Rivages.

 

Paul Mesure, journaliste free lance à Paris, est rentré d'Afrique avec un manuscrit ancien qu'il compte revendre à bon prix. Mais les riches amateurs de ce genre de relique forment une coterie internationale où tout se sait, surtout si la nature du document permet de penser qu'il y a beaucoup d'argent à gagner. C'est alors que les cadavres commencent à se multiplier autour de Paul, dont ceux de ses meilleurs amis.

 

 

 

 

Le Danois serbe, Leif Davidsen, Folio.

 

Per Toftlund se doute que la venue de Sara Santanda à Copenhague ne sera pas de tout repos. La jeune femme, équivalent féminin de Salman Rushdie, est sous le coup d’une fatwa lancée par les autorités religieuses d’Iran. Sa tête est mise à prix. Les politiques ne veulent pas la rencontrer. La protection se fait sans grands moyens. Toftlund doit éviter l’attentat et gérer 24 heures de danger permanent alors que des fuites annoncent la présence d’un professionnel de la pire espèce.

 

 

           

La Chasse au renne de Sibérie, Julia Latynina, Actes Sud.

 

A trente-quatre ans, montagne de muscle trop tôt retombée en graisse dans son fauteuil de PDG, Izvolski est le type même de l'homme d'affaires peu scrupuleux de la nouvelle Russie.

Il s'est taillé un empire sidérurgique au cinquième rang mondial, AMK, fonctionnant comme un Etat dans l'Etat. Mais, à Moscou, la banque IVEKO, proche du Kremlin, veut annexer cet empire de "séparatistes sibériens". Une guerre totale est déclarée.

 

  

 

Joyeuses fêtes à tous et bonnes lectures !!!

 

17/12/2009

Notes du cercle de lecture : Pascal Garnier

 

 

 

pascalgarnier.gifSes débuts

A 16 ans, il quitte l’école pour s’en aller voyager, voyage qui durera pendant une dizaine d’années. A son retour en France, il accompagne des groupes de rock en tournée et commence à écrire, d’abord des chansons puis des nouvelles.

C’est un libraire parisien qui publie ses premiers textes, lesquels sont remarqués par l’éditeur Paul Otchakovsky-Laurens et en 1989 paraît un recueil de nouvelles  «  L’Année sabbatique »  aux éditions POL.

En 1999 il passe enfin au roman avec La Solution esquimau et Chambre 12.

 

Ses personnages

Les personnages de Pascal Garnier sont souvent englués dans des vies médiocres ou dévastées comme Yolande et Bernard dans le texte particulièrement sombre L’ A26, ou encore le personnage de Marc dans Flux, un employé de poissonnerie qui n’a aucune prise sur sa vie même après avoir gagné au loto.

Dans Comment va la douleur et Les Hauts du bas il met en scène des duos improbables en attelant un cynique et un naïf, l’un entraînant l’autre dans des situations imprévues.

 

Dernier titre

Lune captive dans un œil mort, son dernier titre paru en 2009 est un huis-clos enfermant quelques retraités dans une résidence spéciale senior où « la vie sera si belle ». Une inquiétude sournoise craquelle bien vite l’ambiance vacances jusqu’à l’embrasement final.

 

Remarques sur son œuvre

Les romans de Pascal Garnier sont courts mais percutants. Il se montre à la fois féroce et tendre envers ses personnages avec un sens de la formule qui campe en quelques mots un portrait, un paysage.

Son humour désespéré lui a valu un prix, celui bien sûr de l’humour noir pour « Flux » en 2005.

Enfin, il écrit également des romans pour les enfants et peint.

Je trouve très juste ces mots que Xavier Houssin  a mis en conclusion de sa critique pour « Lune captive dans un œil mort »  dans  Le Monde des Livres du 27 février 2009 mais qui pourraient s’appliquer à toute son œuvre :

 

«  C’est drôle et terrifiant tant on ressent la fragilité derrière la caricature. C’est tendre à rebrousse-poil. Frissonnant. Méchant d’humanité »

 

 

Le 25 Novembre 2009,

par Jacqueline

 

BIBLIOGRAPHIE

 

 

A PARAITRE : Le Grand loin, Zulma (Janvier 2010)

Lune captive dans un œil mort, Zulma, 2009. (En cours d’adaptation télévisuelle)

La Théorie du panda, Zulma, 2008.

Comment va la douleur ?, Zulma, 2006. (En cours d’adaptation télévisuelle)

(Prix Lettres Frontière 2006)

Flux, Zulma, 2005. (Grand Prix de l’humour noir 2005 )

Parenthèse, Plon, 2004.

Les Hauts du bas, Zulma, 2003.

Vue imprenable sur l'autre, Zulma, 2002.

Les Nuisibles, Flammarion, 2002.

Nul n'est à l'abri du succès, Zulma, 2001. (Prix Polar dans la Ville 2001)

Vieux Lions, Fleuve noir, 2000.

Une fois trois, Le Verger, 2000.

Chambre 12, Flammarion, 2000. (Grand Prix de la Société des Gens de Lettres 2001 )

Trop près du bord, Fleuve noir, 1999.

L'A 26, Zulma, 1999.

Les Insulaires, Fleuve noir, 1998.

T'avais qu'à pas vieillir, Le Verger, 1997.

La Solution esquimau, Fleuve noir, 1996. Réédition aux éditions Zulma en 2006.

Cas de figures, Syros, 1990.

Le Pain de la veille, L'Entreligne, 1989.

Surclassement, POL, 1987.

14/12/2009

RDV du cercle des lecteurs - Les coups de coeur "polar" de Noël !

 

pere fouettard.jpg

Mercredi 16 Décembre à 19h au Tasse Livre

Le festival Quais du Polar vous souhaite de passer d'excellentes fêtes aux couleurs du noir !
Pour ce nouveau rendez vous du cercle des lecteurs, chacun est invité à présenter ses coups de cœur polar... Des nouveautés, des découvertes, des classiques et au final plein d'idées-cadeaux pour Noël !


Le Tasse Livre
38 rue sergent Blandan - 69001 Lyon
Tél: 04 72 10 02 74


www.tasselivre.fr

08/12/2009

30 places à gagner avec Quais du Polar pour le film MENSCH !


Pour ce faire, appelez demain, mercredi 09 décembre à partir de 11h jusqu'à 13h au 04.78.30.18.98
Les premiers à se manifester seront les premiers servis !

Attention ! Ces places sont uniquement valables pour les séances proposées
au cinéma PATHE CORDELIERS de Lyon.
Du mercredi 9 au mardi 15 décembre 2009 : 13h45, 15h45, 17h45, 19h45, 21h50.


MENSCH

(France, 2009, 1h27, Couleur).
De Steve Suissa avec Nicolas Cazalé, Sara Martins, Anthony Delon, Sami Frey.

19124428.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090617_053549.jpg

 

A 35 ans, Sam est un casseur de coffres hors pair. Entre la garde de son petit garçon qu'il élève seul, son grand-père qui rêverait de le voir rejoindre l'entreprise familiale, sa petite amie qui se lasse de ses mensonges, il essaie désespérément de devenir un Mensch, un homme bien.


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140859.html

04/12/2009

Courts du Polar - Concours de courts-métrages



v01.jpgv02.jpg









© Quais du polar - visuel : Lionel DUPONT



Pour sa 6ème édition, Quais du Polar met le court-métrage à l'honneur avec le concours "Courts du Polar" !

Vous avez jusqu'au 27 février 2010 pour soumettre vos films noirs.

Les courts-métrages sélectionnés seront diffusés le 8 Avril 2010 au Cinéma le Zola.

Pour plus d'information rendez vous sur : http://www.courtsdupolar.com/

 

Retrouvez également le teaser de Courts du Polar sur Dailymotion

 

 

01/12/2009

Désignez le Polar francophone de l'année !

PRIX DES LECTEURS QUAIS DU POLAR / 20 MINUTES

Quais du Polar, le festival international de littérature et de cinéma policiers et le quotidien 20 minutes lancent un appel à candidature pour former un nouveau jury officiel du Prix des lecteurs Quais du Polar/ 20 minutes.
Présidé par Claude Mesplède, auteur du Dictionnaire des Littératures policières, ce jury sera chargé de désigner « Le » polar francophone de l?année 2009, parmi une pré-sélection de 6 romans.


POUR FAIRE PARTIE DU JURY ?

> Adressez un courrier expliquant les raisons de votre candidature et présentant vos goûts littéraires à l?association avant le 11 décembre 2009 minuit (cachet de la poste ou date de l?e-mail faisant foi).
Association Quais du Polar
Candidature Prix des Lecteurs
20 rue Constantine 69001 Lyon
ou prixdeslecteurs@quaisdupolar.com

> Merci de préciser également votre date de naissance, situation de famille, profession, adresse exacte et e-mail.

> Les 10 jurés seront officiellement sélectionnés le 18 décembre 2009.
Ils se réuniront pour délibérer le samedi 20 mars 2010 à Lyon.

> La remise du Prix des Lecteurs Quais du Polar / 20 minutes au lauréat aura lieu pendant le festival, le samedi 10 avril 2010

> Le réglement est déjà en ligne sur notre site internet dans la rubrique Lire, Ecrire : www.quaisdupolar.com


POLARS EN COMPETITION POUR L'EDITION 2010

Anaisthêsia Chainas.jpg

Fakirs.jpg

le Testament Syriaque.jpg

 

 

 

 

 

 

Anaistêsia               Fakirs                   Le testament syriaque

Antoine Chainas      Antonin Varenne    Barouk Salamé

 

Obscura R Descott.jpg

Fractures.jpg

les coeurs déchiquetés.jpg

 

 

 

 

 

 

Obscura               Fractures              Les coeurs déchiquetés

Régis Descott       Frank Thilliez         Hervé Le Corre

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu