Avertir le modérateur

25/04/2008

jeunesse

55dfa9b5f8950251aee7d9dcb8890718.jpgLe livre qu’il ne faut surtout, surtout… surtout ! pas lire

Ça n’existe pas, les livres qu’il ne faut pas lire ! Tout le monde sait que la lecture développe l’imagination, l’évasion, la culture, l’orthographe… Alors un livre qu’il ne faut pas lire, quelle idée ridicule !

A moins… A moins que ce livre n’en soit pas vraiment un.

Que ce soit plus un mystère.

Un mystère au cœur d’un autre livre.

Un livre dont le héros serait justement un garçon qui DETESTE lire…

Max a horreur de la lecture. Ce garçon de dix ans n’apprécie les livres que quand ils sont lus à voix haute par Madame Coquelicot, la dame bénévole à la bibliothèque.

Même ce nouveau roman, « L’aventure de tes rêves », annoncé à grand renfort de publicité ne le tente pas du tout. Le problème, c’est qu’il est le seul dans ce cas. Tous les enfants de son école passent désormais leur récréation à lire et relire ce livre écrit par un mystérieux Marc Norenêt. Même les copains de Max ont renoncé à leurs parties de foot et de billes. Comble du comble : les maîtresses et le directeur bouquinent aussi dès qu’ils en ont l’occasion.

Comme la lecture développe l’imagination, l’évasion, et patati et patata, tout le monde se réjouit de cet engouement général. Pourtant, à y regarder de plus près, ce Marc Norenêt n’a rien de réjouissant. L’écrivain prend un malin plaisir à contredire les journalistes ou à humilier les éditeurs. Et surtout, il méprise profondément tous ses lecteurs.

Heureusement, il reste Max et son allergie à la lecture. Vous comprenez maintenant pourquoi il est le seul héros possible de cette aventure ?

Dans son combat contre Marc Norenêt, Max découvre une alliée inattendue : Hortense, une brillante élève qui adore la lecture. Au point de résister à la grande tentation de recommencer « L’aventure de tes rêves »  pour vite découvrir un autre auteur.

A deux, ils parviennent à prouver aux amis de Max que ce livre n’est pas normal. A-t-on déjà vu un livre qui raconte une aventure différente chaque fois qu’on le recommence ? Pire encore, qui change d’histoire en fonction de la personne qui le lit ?

La bande de copains reconstituée, aidée d’Hortense et de ses idées lumineuses, va percer le mystère de Marc Norenêt, puis de son étrange ouvrage. Soutenus par Madame Coquelicot, bénévole de la bibliothèque, ils vont tenter de démasquer l’écrivain ensorcelant.

Mais là, les attend une surprise de taille…

« Le livre qu’il ne faut surtout surtout surtout pas lire » est un joyeux pied de nez.

A ceux qui pensent qu’une belle couverture et un peu de publicité font un bon livre.

A ceux qui croient que ne pas aimer lire est un sacrilège.

A ceux qui doutent du libre arbitre des enfants.

C’est aussi une leçon de tolérance : grâce à leurs différences, Max et Hortense viennent à bout de ce livre qui uniformisait toutes les cours d’école.

C’est surtout un hommage aux amitiés d’enfance.

Cette histoire a été inspirée par Louise, une fille de la classe de mon fils, rencontrée à la bibliothèque de l’école. Louise appartient à l’espèce rare et méconnue de ceux qui lisent avec les oreilles.

Ce livre lui est dédié.

Sophie Laroche

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu