Avertir le modérateur

29/02/2008

Concours de nouvelles

Bientôt la fin du concours de nouvelles Attention les envois sont à faire avant le 1er mars !!!!!!!

 

 

 

nouvellesqdp@voila.fr

Bénévoles

Bonjour à tous !

C’est reparti pour la 4ème édition du festival Quais du Polar qui aura lieu cette année le vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 mars 2008 !!

Nous lançons donc un nouvel appel à bénévoles pour nous aider à assurer le bon déroulement du festival pendant ces 3 jours… Comme vous le savez c’est en partie grâce à vous que cet événement a lieu. Votre engagement et votre motivation nous sont en effet indispensables pour assurer le succès du festival.

  Pour les fidèles de la première heure ou pour les nouveaux bienvenus, voici un petit rappel des missions proposées :

-          La diffusion de documents, programmes, etc. en amont de la manifestation (dès début mars)

-          L’accueil et l’encadrement du public sur les différents lieux du festival

-          Le transport de nos invités en voitures pendant le festival (permis de conduire : 2 ans minimum obligatoire)

-          L’aide au montage et démontage + rangement et nettoyage

Je joins à ce message un document d’info à compléter et à me renvoyer pour au plus vite afin que je puisse connaître vos disponibilités et mettre en place un planning.

Pour de célébrer nos retrouvailles nous organisons un apéro dédié aux bénévoles le mardi 18 mars à partir de 18h à la Galerie des Terreaux. Notez-le bien dans vos agenda J !!

Je reste, bien entendu, à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur le festival Quais du Polar.

À très bientôt,

Caroline Mouret

Coordination bénévolat

assistant@quaisdupolar.com

08 77 03 41 46

26/02/2008

Venez !!!!!!!

C’est ce soir au café lecture

 

Discussion sur Un petit boulot de Ian Levinson

 

A CE SOIR 20 H !!!!!!

 

Avec François Pirola et Sandrine Derouet-Graufel

 

Bientôt le festival

CULTURE

 

072027232fdf63520faaff7d8ec1e5c9.jpgLIVRES

 

Camino 999 prix du polar SNCF (21/02/2008 )

 

Nouvelle heureuse péripétie pour Camino 999, polar écrit par la drômoise Catherine Fradier. Après avoir évité un procès en diffamation que voulait lui intenter la puissante Opus Dei (la plainte a été jugée irrecevable, mais l'organisation catholique se pourvoit en appel), Camino 999 vient de recevoir le prix SNCF du polar. La remise de ce prix (attribué par un “jury” de près de 1200 lecteurs) a été l'occasion d'un procès fictif présidé par Karl Zéro. L'auteur de ce polar haletant, qui suit une enquêtrice de la Brigade criminelle de Lyon et décrypte les relations troubles entre le pouvoir et l'argent au sein de l'Opus Dei, sera l'une des invités du festival lyonnais Quais du polar, fin mars prochain.

 

Camino 999 de Catherine Fradier, éd. Après la lune. www.quaisdupolar.com

http://www.lyoncapitale.fr/index.php?menu=04&article=...

 

25/02/2008

Conférence de Claude Mesplède

8a9cd5c0f351e50b32ae45499ae67f8c.jpg

24/02/2008

Conférence de Claude Mesplède

bf4ff5d6808f987c2f883852ea756707.jpg

23/02/2008

Conférence Quais du polar à la Bibliothèque municipale de lyon

Conférence de Claude Mesplède avec Sandrine Derouet-Graufel et François Pirola de Quais du Polar et Jacqueline Estagier de la bibliothèque6ebae8de2310163c820a4ff50873a0e0.jpg

22/02/2008

Expo jeunesse

Trains du mystère à la Bilipo de Paris

 

A partir de 6 ans, jusqu’au 29 mars 2008

  Votre enfant est du genre à se cacher deux heures sous son lit pour vous faire peur ou à échafauder des scénarios machiavéliques en jouant les détectives ? Assurément, c'est sa manière à lui de vous faire part d'un besoin impérieux : vous rendre rapidement à la Bilipo de Paris, l'unique bibliothèque en France entièrement consacrée à la littérature policière. Brrr…
Heureux hasard ou coïncidence frappante, la bibliothèque accueille dans ses locaux, jusqu'à la fin mars, Trains du mystère, de quoi emballer vos chers bambins, épris de suspens. L'exposition revient sur la relation teintée de mystère qui unit le train à la littérature policière. Leurs rapports sont ténus et ambigus car grâce à l'apparition de ce moyen de transport au sein du récit, les écrivains ont renouvelé le genre et surtout, élaboré de nouvelles intrigues. Evidemment, comment imaginer meilleur décor pour des scènes de courses poursuites et de crimes, que cet espace clos en mouvement perpétuel ?
Couvertures de livres, photographies, objets seront là pour témoigner… Entre eux, pas de doute, c'est l'amour fou.
La conservatrice en chef et directrice de la Bilipo, Catherine Chauchard, nous détaille la thématique de l'exposition :

Quelle est la représentation symbolique du train dans la littérature policière ?
Très fréquemment utilisé dans la littérature d’énigme, le train présente l’intérêt d’être un lieu clos propice au mystère. Les horaires fournissent à la fois des alibis ou des preuves à charge. Pour les criminels et les enquêteurs, gares et trains sont des lieux ambigus, facilitant la fuite, offrant un refuge au sein de la foule, espaces de courses-poursuites. Enfin, les auteurs ont su jouer de la fascination pour les grands trains internationaux tels que l’Orient-Express.

Qu'en est-il du rayon roman policier jeunesse ?
Nous possédons une importante collection de livres à découvrir sur place !

Infos Pratiques :
BILIPO-Bibliothèque des littératures policières
48-50 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
http://www.paris.fr
Trains du mystère
Jusqu’au 29 mars 2008
Du mardi au samedi (sur rendez-vous) du mardi au vendredi de 14h à 18h, le samedi : 10h - 17h
Entrée libre.

Vanina Denizot

21/02/2008

Bon à savoir : déterminer le moment de la mort


Categorie: CCRP, Février 2007

Depuis 1993, le CCRP soutient des activités de recherche visant à déterminer le temps qui s’est écoulé depuis la mort d’une personne.

 


Le Dr Gail Anderson, de l’Université Simon Fraser, et une équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués ont effectué des études dans différentes régions d’un bout à l’autre du Canada. Cette année, le CCRP apporte une aide à cette équipe dans le cadre du projet VENUS de la NASA qui étudie ce qu’il advient d’un corps lorsqu’il est jeté dans l’océan après la mort de la personne. Le CCRP soutient des travaux de recherche en entomologie légale apportant son aide à l’équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués, dirigée par le Dr Gail Anderson de l’Université Simon Fraser, qui a élaboré des bases de données sur la succession des insectes sur les carcasses.

Le CCRP collabore avec le Dr Gail Anderson, entomologiste judiciaire spécialisée de l’École de criminologie de l’Université Simon Fraser, et le projet VENUS à l’étude de ce qu’il advient d’un corps lorsqu’il est jeté dans l’océan. Grâce à une caméra se trouvant sur le plancher océanique et actionnée à distance, on peut observer et enregistrer la décomposition d’une carcasse de porc, et la faune marine la colonisant, en temps réel, et à toute heure du jour ou de la nuit. Et ce, en tout confort, à partir d’un ordinateur portable et n’importe où dans le monde.

La collaboration fructueuse entre la communauté de l’entomologie légale et le Centre canadien de recherches policières (CCRP) remonte à plusieurs années. Le CCRP a toujours soutenu ardemment l’entomologie légale au Canada. L’entomologie légale est l’utilisation des insectes pour évaluer le temps qui s’est écoulé depuis la mort. On l’utilise avec succès dans les enquêtes sur les homicides partout au Canada, souvent pour soutenir ou réfuter un alibi. Son utilisation fructueuse devant les tribunaux exige énormément de recherche dans toutes les régions, tous les habitats, tous les scénarios possibles et toutes les saisons où surviennent des homicides. 

Depuis le milieu des années 90, le CCRP soutient des travaux de recherche en entomologie légale apportant son aide à l’équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués, dirigée par le
Dr Gail Anderson de l’Université Simon Fraser, qui a élaboré des bases de données sur la succession des insectes sur les carcasses, dans tout le Canada et dans divers habitats, saisons et scénarios. Toutefois, au fil de sa longue association avec la police, une question revient sans cesse :  « Qu’arrive-t-il à un corps dans l’eau? » Même si de nombreux aspects « sur la terre ferme » faisaient l’objet d’études, et que l’information obtenue a joué un rôle primordial dans des accusations, on possédait très peu d’information sur les corps plongés dans l’eau. Après une autre conférence de la police où on a posé la question encore une fois, il s’est avéré évident qu’il fallait vraiment apporter une attention particulière à ce secteur.
 

Souvent, les meurtriers jettent les corps de leurs victimes dans l’eau dans l’espoir qu’ils « disparaîtront ». Dans la plupart des cas, on retrouve les corps, mais en raison du manque de travaux de recherche sur la décomposition des corps dans l’eau et sur la faune sous l’eau, on peut faire très peu de chose dans ce genre de cas. L’exécution de travaux de recherche dans l’eau exige une quantité énorme de ressources, dont des bateaux et des plongeurs. Ces travaux sont aussi limités par le temps, la sécurité des plongeurs et leur disponibilité. Le projet VENUS permet de résoudre bon nombre de ces problèmes. Le projet VENUS (Victoria Experimental Network Under the Sea) est l’idée et le projet du Dr Verena Tunnicliffe, professeur à la Chaire de recherche du Canada en grandes profondeurs océaniques au Département de biologie de l’Université de Victoria.

VENUS est un observatoire sous-marin composé d’un réseau de câbles en fibre optique et de noeuds stratégiques situés sur le plancher océanique (incluant une source d’alimentation en électricité et une communication bidirectionnelle à grande vitesse) avec un réseau d’instruments, aussi sur le plancher océanique, ainsi qu’un centre d’archives pour la gestion des données et un centre d’opérations pour la surveillance et le contrôle de tous les éléments sous-marins et du rivage. VENUS fournit une interface de données et l’accès aux chercheurs par Internet, permettant l’accès en temps presque réel à des images et des caractéristiques marines, notamment la salinité, la température, les niveaux d’oxygène  et la clarté de l’eau. (www.venus.uvic.ca). Le Dr Tunnicliffe a offert les ressources de VENUS pour l’étude de la décomposition sous-marine. 

Grâce à une aide financière du CCRP, en août, le premier porc, qui a agi comme modèle humain, a été jeté à une profondeur de 94 mètres sur le plancher océanique de l’Inlet Saanich. On a attaché des poids au porc, déjà mort, et on l’a jeté dans l’eau à partir du navire J.P. Tully de la Garde côtière canadienne dans le but de reproduire un homicide et l’abandon d’un corps. On y a attaché un transpondeur pour permettre à l’engin sous-marin télécommandé ROPOS (Remote Operated Platform for Oceanic Research) de localiser la carcasse et on l’a placé directement sous la caméra déjà en place. 

Les lumières, l’appareil photo numérique et la caméra vidéo étaient tous actionnés à l’aide d’un ordinateur à distance. On a étudié la carcasse de trois à quatre fois par jour et on a réduit au minimum l’utilisation de la lumière pour éviter d’altérer le milieu naturel.

 

  Comme le montrent les photos, des crabes et des crevettes, les analogues des insectes dans le milieu marin, ont été immédiatement attirés vers le cadavre et, contrairement aux insectes terrestres, ils se sont attaqués à la partie de la croupe au lieu des orifices faciaux. En trois semaines, la majorité du porc avait été dévorée. L’équipe analyse présentement les données recueillies et une expérience est prévue à l’automne pour comparer la décomposition selon les saisons.  

http://cprcupdate.org/index.php?id=79&L=1&tx_ttne...

20/02/2008

Nouveauté polar "Le gâteau mexicain" d'Antonin Varenne - Editions Toute Latitude


6fd563dc1a0726d18dbc517f1ea19878.jpg                                                                                                                                                                           Repéré par tous les acteurs du monde du polar (sélection Prix Polar Cognac 2007 pour Le fruit de vos entrailles, et déjà présélectionné cette année encore !), son nouveau roman mérite une attention toute particulière… une plongée dans l’univers manouche, un style particulier et un auteur qui n’a pas fini de nous surprendre ! A suivre et à découvrir donc !



Je vous invite à consulter le blog spécialement crée pour l’occasion :

http://antoninvarenne.over-blog.com 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu