Avertir le modérateur

21/02/2008

Bon à savoir : déterminer le moment de la mort


Categorie: CCRP, Février 2007

Depuis 1993, le CCRP soutient des activités de recherche visant à déterminer le temps qui s’est écoulé depuis la mort d’une personne.

 


Le Dr Gail Anderson, de l’Université Simon Fraser, et une équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués ont effectué des études dans différentes régions d’un bout à l’autre du Canada. Cette année, le CCRP apporte une aide à cette équipe dans le cadre du projet VENUS de la NASA qui étudie ce qu’il advient d’un corps lorsqu’il est jeté dans l’océan après la mort de la personne. Le CCRP soutient des travaux de recherche en entomologie légale apportant son aide à l’équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués, dirigée par le Dr Gail Anderson de l’Université Simon Fraser, qui a élaboré des bases de données sur la succession des insectes sur les carcasses.

Le CCRP collabore avec le Dr Gail Anderson, entomologiste judiciaire spécialisée de l’École de criminologie de l’Université Simon Fraser, et le projet VENUS à l’étude de ce qu’il advient d’un corps lorsqu’il est jeté dans l’océan. Grâce à une caméra se trouvant sur le plancher océanique et actionnée à distance, on peut observer et enregistrer la décomposition d’une carcasse de porc, et la faune marine la colonisant, en temps réel, et à toute heure du jour ou de la nuit. Et ce, en tout confort, à partir d’un ordinateur portable et n’importe où dans le monde.

La collaboration fructueuse entre la communauté de l’entomologie légale et le Centre canadien de recherches policières (CCRP) remonte à plusieurs années. Le CCRP a toujours soutenu ardemment l’entomologie légale au Canada. L’entomologie légale est l’utilisation des insectes pour évaluer le temps qui s’est écoulé depuis la mort. On l’utilise avec succès dans les enquêtes sur les homicides partout au Canada, souvent pour soutenir ou réfuter un alibi. Son utilisation fructueuse devant les tribunaux exige énormément de recherche dans toutes les régions, tous les habitats, tous les scénarios possibles et toutes les saisons où surviennent des homicides. 

Depuis le milieu des années 90, le CCRP soutient des travaux de recherche en entomologie légale apportant son aide à l’équipe de chercheurs et d’étudiants dévoués, dirigée par le
Dr Gail Anderson de l’Université Simon Fraser, qui a élaboré des bases de données sur la succession des insectes sur les carcasses, dans tout le Canada et dans divers habitats, saisons et scénarios. Toutefois, au fil de sa longue association avec la police, une question revient sans cesse :  « Qu’arrive-t-il à un corps dans l’eau? » Même si de nombreux aspects « sur la terre ferme » faisaient l’objet d’études, et que l’information obtenue a joué un rôle primordial dans des accusations, on possédait très peu d’information sur les corps plongés dans l’eau. Après une autre conférence de la police où on a posé la question encore une fois, il s’est avéré évident qu’il fallait vraiment apporter une attention particulière à ce secteur.
 

Souvent, les meurtriers jettent les corps de leurs victimes dans l’eau dans l’espoir qu’ils « disparaîtront ». Dans la plupart des cas, on retrouve les corps, mais en raison du manque de travaux de recherche sur la décomposition des corps dans l’eau et sur la faune sous l’eau, on peut faire très peu de chose dans ce genre de cas. L’exécution de travaux de recherche dans l’eau exige une quantité énorme de ressources, dont des bateaux et des plongeurs. Ces travaux sont aussi limités par le temps, la sécurité des plongeurs et leur disponibilité. Le projet VENUS permet de résoudre bon nombre de ces problèmes. Le projet VENUS (Victoria Experimental Network Under the Sea) est l’idée et le projet du Dr Verena Tunnicliffe, professeur à la Chaire de recherche du Canada en grandes profondeurs océaniques au Département de biologie de l’Université de Victoria.

VENUS est un observatoire sous-marin composé d’un réseau de câbles en fibre optique et de noeuds stratégiques situés sur le plancher océanique (incluant une source d’alimentation en électricité et une communication bidirectionnelle à grande vitesse) avec un réseau d’instruments, aussi sur le plancher océanique, ainsi qu’un centre d’archives pour la gestion des données et un centre d’opérations pour la surveillance et le contrôle de tous les éléments sous-marins et du rivage. VENUS fournit une interface de données et l’accès aux chercheurs par Internet, permettant l’accès en temps presque réel à des images et des caractéristiques marines, notamment la salinité, la température, les niveaux d’oxygène  et la clarté de l’eau. (www.venus.uvic.ca). Le Dr Tunnicliffe a offert les ressources de VENUS pour l’étude de la décomposition sous-marine. 

Grâce à une aide financière du CCRP, en août, le premier porc, qui a agi comme modèle humain, a été jeté à une profondeur de 94 mètres sur le plancher océanique de l’Inlet Saanich. On a attaché des poids au porc, déjà mort, et on l’a jeté dans l’eau à partir du navire J.P. Tully de la Garde côtière canadienne dans le but de reproduire un homicide et l’abandon d’un corps. On y a attaché un transpondeur pour permettre à l’engin sous-marin télécommandé ROPOS (Remote Operated Platform for Oceanic Research) de localiser la carcasse et on l’a placé directement sous la caméra déjà en place. 

Les lumières, l’appareil photo numérique et la caméra vidéo étaient tous actionnés à l’aide d’un ordinateur à distance. On a étudié la carcasse de trois à quatre fois par jour et on a réduit au minimum l’utilisation de la lumière pour éviter d’altérer le milieu naturel.

 

  Comme le montrent les photos, des crabes et des crevettes, les analogues des insectes dans le milieu marin, ont été immédiatement attirés vers le cadavre et, contrairement aux insectes terrestres, ils se sont attaqués à la partie de la croupe au lieu des orifices faciaux. En trois semaines, la majorité du porc avait été dévorée. L’équipe analyse présentement les données recueillies et une expérience est prévue à l’automne pour comparer la décomposition selon les saisons.  

http://cprcupdate.org/index.php?id=79&L=1&tx_ttne...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu