Avertir le modérateur

30/01/2008

info théâtre

Devinez qui ? Dix petits nègres

Suspens. Chef-d’œuvre de la comédie à suspens, cette pièce d’Agatha Christie n’a pas pris une ride. Trouverez vous le tueur ?

Théâtre Tête d’Or, 60 avenue Maréchal de Saxe

Tel : 04 78 62 96 73

23/01/2008

Rencontre du mois de janvier

Venez discuter polar avec nous autour d’un verre au Café  Lecture les Voraces

 Le mardi 29 janvier à partir de 20H

Dialogues Sandrine Derouet-Graufel et François Pirola

Entrée libre

 

 

George Chesbro

3734df272e6faec89f473ba8d2173ec1.jpg
George Chesbro est né le 4 juin 1940 à Washington, D.C. (USA).

Il entre à l'université de Syracuse et est diplômé en 1962 en Sciences de l'Education. Il enseigne à des classes pour enfants " retardés " de juin 1962 à décembre 1979. Il arrête alors d'enseigner pour se consacrer à l'écriture.
George Chesbro est le créateur du personnage de Mongo, héros de plusieurs romans. Il a écrit 23 romans, de nombreuses nouvelles et des poèmes. Il a été pendant trois ans le Président du Board of mystery writers of America.

George Chesbro habite à Nyack dans l'Etat de New York.
 
Bibliographie :
Affaire de sorciers (Une)

 

Bêtes du Walhalla (Les)

 

Bone
Cantiques de l'archange (Les)

 

Chant funèbre en rouge majeur

 

Chapiteau de la peur aux dents longues (Le)

 

Cité où les pierres murmurent (La)

 

Crying Freeman

 

Hémorragie dans l'œil du cyclone mental

 

Langage des cannibales (Le)

 

Loups solitaires

 

Odeur froide de la pierre sacrée (L')

 

Ombre d'un homme brisé (L')

 

Pêche macabre en mer de sang

 

Second cavalier de l'apocalypse (Le)

 

Seigneur des glaces et de la solitude (Le)

 

Veil

 

22/01/2008

BoDoi

BoDoi , fait peau neuve après 10 ans d’existence et lance sa nouvelle formule lors du festival d’Angoulême 2008.

 

 

Le nouveau concept: un magazine explorateur de bandes dessinées qui propose

 

      une ligne éditoriale d’ouverture, à mi parcours entre la BD populaire et intellectuelle, où tous les genres du 9e art trouveront désormais leur place. Des plus grands classiques de la BD Franco-Belge, en passant par les comics, les mangas, les BD online et les auteurs étrangers, tous les styles seront décortiqués chaque mois dans BODOI. Une place plus importante sera consacrée aux nouveaux auteurs, les dernières tendances du genre et toutes les actus du secteur.

une nouvelle équipe rédactionnelle, composée de jeunes journalistes professionnels, fins connaisseurs et passionnés de bande dessinée. Ils sont les créateurs de cette nouvelle formule.

un contenu plus riche avec de nouvelles rubriques : les coups de cœur des auteurs, des BD du monde entier, les nouveautés du web…Mais aussi la publication d’histoires complètes dans chaque numéro et des pré- publications d’albums (une BD complète sur 3 n°)

une identité visuelle renouvelée, très contemporaine et plus graphique.

un guide de référence pour mieux accompagner les lecteurs dans leur choix, plus de 30 critiques d’album seront réalisées chaque mois par des chroniqueurs spécialisés.

Le nouveau Bodoï sera en kiosque le 22 janvier prochain, avec au sommaire: une itw exclusive de Luc Besson qui se lance dans la BD, un dossier spécial sur Peur(s) du noir, le film d’animation événement de cette rentrée avec Mattotti, Blutch, McGuire… et un Jacques Ferrandez mordu de jazz, qui retrace la vie de Miles Davis dans son nouveau livre-disque. Une histoire époustouflante de 20 pages publiée intégralement dans ce numéro.

 

21/01/2008

Krakoen

Une coopérative d'édition

aaff5d9edd81bafe8c6b5505be04e578.jpg

Krakoen gère une maison d'édition selon le principe de la coopération. Comme les vignerons apportent leurs raisins à la coopé afin que celle-ci les vinifie, des auteurs apportent leurs tapuscrits à Krakoen pour en faire des livres. Mais Krakoen sélectionne, il ne prend ni les textes trop verts ni ceux de mauvaises qualités. De surcroît, le nombre de coopérateurs ayant une production régulière ne saurait grandir indéfiniment. Krakoen poursuit sa professionnalisation et s'installe au sein des acteurs du livre comme une expérience originale. Au cas particulier, l'autoproduction éditoriale bénéficie avec Krakoen du savoir faire mutualisé d'une coopérative. Qu’on en juge sur pièces !

19/01/2008

Festival de polar en février

  2df742b0bd7dad865483d2f97576169d.jpgPolar dans la ville / Février

Evènement culturel majeur de Saint-Quentin-en-Yvelines, il est incontestablement le rendez-vous des amateurs de polar de la région. Initié par le Prisme depuis 1996, ce festival pluridisciplinaire est fondé sur le partenariat. Au plus près des habitants, Polar dans la ville propose tout à la fois des spectacles dans les bistrots et à domicile, des expositions, des ateliers, des livres, des lectures, des films ou encore des rencontres d’auteurs autour du polar.


Le festival décerne plusieurs prix :
- Le prix du polar dans la ville, décerné à une maison d’édition pour une fiction littéraire policière
- Le prix "Coeur noir", prix littéraire décerné par les lecteurs saint-quentinois à partir d'une sélection faites par le jury.
- Le prix du court noir, qui récompense deux réalisations de courts métrages noirs à partir d’un jury de professionnels et un prix du public.

Renseignements auprès du Prisme :
Tél . : 01 30 51 46 06. 

> www.polardanslaville.fr
> www.leprisme.agglo-sqy.fr

17/01/2008

sérial polar

LES SOIRÉES SERIAL POLAR

Véritable manne du cinéma depuis les débuts des salles obscures, la littérature policière a constamment fait l'objet d'adaptations pour le grand écran. Tous deux populaires dès l'origine, aventuriers des temps modernes, roman policier et septième art ne pouvaient que se rencontrer, s'aimer, et leurs histoires devenir indissociables. Comme l'ont écrit François Guérif et Claude Mesplède " Comment un univers (le polar) qui suscite tant l'imagination aurait-il pu être occulté du cinéma ? Si l'écriture créé les contours et la matière astucieuse du polar, le cinéma lui rend hommage, invitant les mots à devenir images, retrouvant la fidélité des personnages révélés par des acteurs hors du commun ". Du Faucon maltais de John Huston d'après le roman de Dashiell Hammett à Série Noire d'Alain Corneau d'après Jim Thompson, les belles réussites sont nombreuses. A tous les amateurs d'histoires criminelles trépidantes, de mystère, d'énigme, de suspense, les cinémas action, Bach Films et l'Association 813 proposent de découvrir des polars inédits ou invisibles depuis des décennies, véritables perles du genre, choisis dans la collection " Serial polar " dirigée par Stéphane Bourgoin.

 

                                      Hervé Delouche, président de l'Association 813

Les cinémas Action, Bach Films et L'association 813 sont donc heureux de vous présenter chaque premier vendredi du mois à partir de janvier 2008 les soirées Serial Polar.

 

  Des soirées placées sous le signe du " noir " !   Sous la houlette de Stéphane Bourgoin, ces films rares et/ou inédits en salles seront présentés par de spécialistes du polar ou du roman criminel. Parrain de la collection dvd Serial Polar éditée par Bach Films, Stéphane Bourgoin est le spécialiste mondialement reconnu des tueurs en série. Egalement conférencier à l'école de la Gendarmerie nationale, il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages et de documentaires sur les serial killers. Alors venez vite nous rejoindre et prendre place dans la salle obscure de l'Action Christine ! et n'oubliez pas … l'odeur de la poudre et du mystère seront au rendez- vous ! Au menu…gangsters, serial killers, femmes fatales, machinations, rebondissements, enquêtes, hold-up et une tripotée de seconds couteaux qui hanteront vos souvenirs !! Vendredi 1er février The Kennel Murder Case de Michael Curtiz
présenté par Stéphane Bourgoin

 

Prochain rendez vous :
- Vendredi 7 mars Railroaded de Anthony Mann
Le support pellicule de ces films étant fortement détérioré, ils seront projetés en numérique.

 

Action CINÉMAS > www.actioncinemas.com

 

Bach films > http://www.bachfilms.com LIBRAIRIE L’AMOUR DU NOIR 11 rue du Cardinal-Lemoine 75005 Paris
Tél : 01 43 29 25 66
e-mail : amourdunoir@wanadoo.fr Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

 

16/01/2008

Nouveau site pour les Initiales

Le Roman Noir

 

TOUT NOUVEAU TOUT CHAUD : LE DERNIER DOSSIER DES LIBRAIRIES INITIALES !

 

592a99d8afb187ddc04b29bf3bfd4734.jpg

Amateur de littérature noire et policière, ce dossier est pour vous.

 

Dans quelques jours dans vos librairies en exclusivité sur le site un dossier spécial de 88 pages intitulé : LE ROMAN NOIR.

 

Comment définir le roman noir ? Quelles formes peut-il prendre ? Quels en sont les thèmes principaux ? Quels sont les auteurs à découvrir ?

 

Retrouvez une vingtaine d’intervenants - auteurs bien sûr mais aussi éditeurs, traducteurs, journalistes, dessinateurs, etc. - sous forme d’articles ou d’entretiens dont : Dominique Manotti, Pascal Garnier, Ken Bruen, Elwood Reid, Iain Levison, Jean-Hugues Oppel, Jake Lamar, Franz Bartelt et bien d’autres...

 

Si aucune librairie Initiales ne se trouve près de chez vous et que vous souhaitez la version papier, nous vous l’enverrons sur simple demande : info@initiales.org

 

Initiales, le 18 décembre 2007

http://www.initiales.org/-Les-dossiers-.html

 

15/01/2008

Rencontre avec l'auteur de Mort sur la route

80736b13f65d6706f91ef3599cd5b02a.jpgRencontre "Anthropologie" avec David Le Breton
Le Merle Moqueur - Paris 20e
Mercredi 16 Janvier 2008 - 19h00

 

Le Merle Moqueur reçoit David Le Breton, anthropologue, à l’occasion de la parution de En souffrance : adolescence et entrée dans la vie et de Mort sur la route (éditions Métailié).

 

« Tous les parents le savent, la traversée de l’adolescence désormais englobée sous le terme de jeunesse n’est pas une mince affaire. Une majorité de jeunes s’intègrent apparemment sans trop de difficultés à nos sociétés, mais une frange non négligeable peine à donner sens à sa vie et à projeter son histoire dans l’avenir.

 

D. Le Breton revient sur les souffrances et les difficultés de l’accès à l’âge d’homme, sur ce passage délicat qui consiste à devenir soi. Il s’intéresse ici à cette jeunesse en quête de sens et de valeurs suspendue entre deux mondes, prise dans les turbulences d’une métamorphose physique et psychique douloureuse. Les conduites à risque, désormais rites privés d’institution de soi mais aussi véritables actes de passage, marquent l’altération du goût de vivre d’une partie de la jeunesse occidentale contemporaine et viennent confirmer le fait que fabriquer une douleur permet d’endiguer provisoirement la souffrance de vivre dans une société devenue, comme l’individu, sans limite de sens.

 

Changer de peau en y ajoutant tatouages et piercing opèrent comme des actes identitaires, se scarifier en secret, fuguer, errer jusqu’à disparaître de soi ou développer une haine de son corps en devenant anorexique ou boulimique, refuser la sexuation par absence ou par trop de sexe, méconnaître le danger de la vitesse, devenir délinquant comme moratoire à l’adolescence , bref tous ces phénomènes de résistance à la dureté du monde sont ici étudiés en profondeur et dans un langage accessible à tous.

 

Véritable manuel pour les parents en quête de compréhension de leurs enfants en crise, cet ouvrage fera date pour envisager et peut-être mieux comprendre les souffrances de nos adolescents en ce tout début du XXIe siècle. »

 

festival polar en janvier

Les Visiteurs du Noir
du 25 au 27 janvier 2008


Assiette anglaise

*** Cette année, sous la forme de rencontres autour de la traduction avec Jean-Paul Gratias, traducteur, et Hervé Delouche, correcteur *** Ateliers d'écritures, débat, lectures, théâtre,
expos, concerts, projections, "visites guidées"

a7e37a4cf8e3b9e9477dcff3a5df0513.jpg 

 

http://lesvisiteursdunoir.free.fr/

 

                             Pour les contacter
Les Visiteurs du Noir
37 rue Victor Hugo
50 400 GRANVILLE
06-23-61-57-46 (Joseline)
lesvisiteursdunoir@lavache.com

13/01/2008

Sélection du prix des lecteurs Quais du Polar-20 minutes

Mort sur la route

 

·       7e031c7a26d994b07330263365cc1e58.gif                                                           David Le Breton

 

 

Il est difficile de se construire à seize ans, on en meurt parfois. Laure et Olivier sont partis sur la route, en stop, pour échapper à la violence de leur vie familiale, ils ont fui l'enfer. Max les a suivis mais lui, ses parents l'aiment, ce sont juste des parents ordinaires, une vie ordinaire. Jetés dans un monde ennemi, ils connaissent la misère des squats, la saleté, la promiscuité, et parfois ils rencontrent l'horreur, l'indicible.
Ana, elle, a fui la misère des Balkans. Thomas est un peu cassé par ses missions sur les théâtres de guerre, le hasard va le projeter violemment dans cet univers adolescent où la douleur permet de fuir la souffrance. Il découvre que des jeunes disparaissent, que des prédateurs sont à l'affût, et mène en solitaire une enquête dangereuse, dans cette ville de Strasbourg si belle et si cruelle.
David Le Breton écrit ici un roman noir passionnant et très documenté sur la douleur de grandir dans un monde hostile.

David Le Breton est professeur à l'Université de Strasbourg et membre du laboratoire "Cultures et sociétés en Europe". Il est l'auteur de nombreux essais, dont : Corps et société, Anthropologie du corps et modernité, Des visages, Passions du risque, La Chair à vif, Du silence, L'Adieu au corps, Éloge de la marche, La Peau et la Trace , Signes d'identité, Anthropologie de la douleur et La Saveur du monde. Mort sur la route est son premier roman.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu