Avertir le modérateur

18/08/2007

Coup de coeur

Implacables vendanges

de Philippe Bouin

 

medium_414KBSFGA8L_AA240_.jpg

 

Le 13 juillet 2000, dans un petit village du mâconnais, Maître Blanchon réunit la famille d'Edmond Ruteboeuf, décédé il y a plus de cinquante ans. Suivant les volontés du disparu, il lit un codicille étrange aux héritiers, et remet des enveloppes blanches aux petits-enfants ainsi que trois enveloppes bleues à ses descendants directs. Les enveloppes, qui dévoilent un secret de famille, devront être ouvertes toutes en même temps, le lendemain. Vingt-quatre heures plus tard, les trois descendants directs sont assassinés. Comme par hasard, les enveloppes bleues disparaissent de la circulation. Sœur Blandine, 35 ans, religieuse atypique et désopilante, mène l'enquête. Infirmière la journée, elle est la seule à connaître parfaitement les petites histoires de chacun, les rivalités de voisinage. Personnage haut en couleur, elle sillonne "à fond la caisse" les routes du Beaujolais dans sa "Titine", pour "piquer les fesses" et découvrir la vérité. Sa rencontre avec Gontrand Cheuillade, journaliste du Progrès sera détonante... Et fatale pour le meurtrier ! On découvre alors que sœur Blandine était autrefois commissaire à la Brigade criminelle. Une révélation qui donne une saveur hors du commun au personnage et à l'histoire.
Menée tambour battant, l'intrigue est sans faille. Jusqu'à la dernière page, Philippe Bouin tient son lecteur en haleine. Implacables vendanges se lit d'un trait, le cœur battant. Et les aventures de Sœur Blandine valent leur pesant d'or.


Présentation de l'éditeur
Soeur Blandine, c’est l’autre face de Janus, Philippe Bouin, en l’occurrence. L’autre face d’un fameux talent d’écrivain et de raconteur d’histoires. On a découvert les fastes et les ors de la cour du Roi-Soleil en faisant connaissance avec Dieudonné Danglet — Les Croix de paille —, le fidèle agent secret de Nicolas de La Reynie , le premier lieutenant de police de Paris à avoir été nommé directement par le roi.
Philippe Bouin semble si à l’aise dans le grand siècle, si en osmose avec les personnages qu’il nous fait rencontrer à la cour des nobles comme à celle des gueux, que lorsqu’il a évoqué sœur Blandine et ce désir de revenir au présent, j’étais dubitative…
Quand j’ai découvert cette bonne soeur de Saint-Vincent-de-Paul, Gontrand Cheuillade, Mère Adrienne, et tous les personnages d’Implacables vendanges, j’ai adhéré avec un grand éclat de rire, et une curiosité insatiable pour les prochaines aventures de cette religieuse craquante et absolument hors normes.
D’autant qu’elles se déroulent dans un pays extraordinaire, celui du Beaujolais, des Monts du Lyonnais, du Mont-d’or, de la Dombes , des bords de Saône, où le vignoble s’étend à perte de vue. Cette région, ses habitants, sa langue aussi savoureuse que son vin et sa gastronomie, Philippe Bouin les connaît comme sa poche, et sa plume parvient à nous faire toucher du doigt le bonheur quasi idyllique qu’il y a à vivre dans cette région…
Soeur Blandine, trente-cinq ans environ, est un personnage haut en couleurs, au franc-parler, doué d’un sacré appétit de vivre, à la générosité et à la foi infinies, qui aime profondément son prochain, à l’exception, peut-être, de soeur Guillemette, son souffre-douleur, sa « collègue » infirmière au convent de Saint-Vincent-de-Paul, qui partage avec elle la joie de conduire Titinne, la 4 L formidable qui fait du 60 Km à l’heure sur les chemins vicinaux et les routes du Beaujolais. On découvre son ex-profession —commissaire à la Brigade criminelle — et les raisons de sa vocation tardive au détour d’une page, grâce au journaliste Gontrand Cheuillade, son complice totalement anachronique et fort séduisant.
On s’y attache… très fort, à soeur Blandine. Dans Implacables vendanges, on fait aussi la connaissance de ceux qui vont l’accompagner, l’assister, au cours de toutes ses aventures : le journaliste du Progrès de Lyon, Gontrand Cheuillade (anagramme de De Chailleux), Mère Adrienne, le lieutenant de gendarmerie Koëstler, Victoire Amalfi, commissaire au SRPJ de Lyon, soeur Guillemette…
Les aventures de Soeur Blandine se poursuivront dans : Les Sorciers de la Dombes , La Saône assassinée, La Voix du micro-ondes

Commentaires

A l'attn. de Flore de Lesquen. Merci pour vos commentaires sur "Implacables vendanges". Cependant je me permets de vous informer que ce Blandine, sorti en 2000, a été suivi de 4 autres, dont le dernier, paru en avril 2007, a pour titre "La gaga des traboules". Depuis 2000, j'ai d'ailleurs publié 13 romans policiers au total, dont 3 ont été primés... "Implacables vendanges" est du lot. Ah ! Détail : si vous lisez dans la presse que je suis Belge, n'en croyez rien ! Je suis 100 % Français et vis non loin de Lyon. Cordialement, Philippe Bouin

Écrit par : Bouin philippe | 08/12/2007

Merci beaucoup pour votre livre qui a été un grand moment de plaisir, et merci au lecteur du café lecture les Voraces qui m'a fait découvrir votre écriture.
Et comme vous etes un gône de Lyon. A très bientôt
Sandrine Derouet-Graufel (Quais du Polar)

Écrit par : Sandrine Derouet-Graufel | 09/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu