Avertir le modérateur

20/03/2012

NOUVEAU SITE, NOUVEAU BLOG

Le site de Quais du polar a fait peau neuve. Retrouvez désormais toutes les actualités de Quais du polar sur www.quaisdupolar.com, et sur son nouveau blog : http://www.quaisdupolar.com/blog/

Merci à vous, et bon festival !

 

13/03/2012

AVANT-PREMIERE DU FILM 38 TEMOINS, de Lucas Belvaux

Affiche-38-Temoins-320x427.jpgQuais du Polar est partenaire de l'avant-première du film 38 TEMOINS, de Lucas Belvaux.

Mardi 13 mars 2012 à 20h30

Cinéma Pathé Bellecour

79, rue de la République

69002 Lyon

 

Alors qu'elle rentre d'un voyage professionnel en Chine, Louise découvre que sa rue a été le théâtre d'un crime. Aucun témoin, tout le monde dormait. Paraît-il. Pierre, son mari, travaillait. Il était en mer. Paraît-il… La police enquête, la presse aussi. Jusqu'à cette nuit où Louise rêve. Elle rêve que Pierre lui parle dans son sommeil. Qu'il lui parle longuement. Lui qui, d'habitude, parle si peu.

Après Rapt, en 2009, qui s'inspirait de l'affaire Empain, Lucas Belvaux s'empare ici d'un autre drame bien réel : l'assassinat de Catherine Kitty Genovese en 1964 à New-york devant une quarantaine de témoins impassibles. 38 témoins est aussi l'adaptation du roman de Didier Decoin, Est-ce ainsi que les femmes meurent, paru en 2009 aux éditions Grasset, et inspiré du même fait-divers. Plus qu'au meutre en lui-même, le réalisateur s'est intéressé aux comportements des personnes confrontées de près ou de loin à une telle situation, en transposant celle-ci dans le Havre d'aujourd'hui.

Lucas Belvaux, qui débuta en tant qu'acteur chez Yves Boisset, Joseph Losey ou Andrzej Zulawski, puis s'affirma avec Claude Chabrol ou Olivier Assayas signe ici son neuvième film. Sa trilogie – Un Couple épatant, Cavale,Après la vie – lui vaut le Prix Louis Delluc en 2003. Avec 38 Témoins, il retrouve pour la seconde fois Ivan Attal, rôle principal de Rapt, déjà sombre et torturé.

Film de Lucas Belvaux, avec Ivan Attal, Sophie Quinton, Nicole Garcia, François Feroléto, Natacha Régnier, d'après le roman de Didier Decoin, Est-ce ainsi que les femmes meurent ?

Durée 1h44

Sortie nationale le 14 mars 2012.

Achetez vos places sur le site de Pathé

 

21/02/2012

CERCLE DES LECTEURS AUTOUR DE L'OEUVRE DE PHILIP KERR

KERR Philip PHOTO.jpg

 

Mercredi 22 février à 19h
Bistrot Librairie Polar Les Vengeances Tardives
76, cours Gambetta
69007 Lyon
Métro Garibaldi ou Saxe-Gambetta


 

Né en 1956 à Édimbourg, Philip Kerra fait ses études de droit à l'université de Birmingham. Il a travaillé dans la publicité et fut journaliste free-lance. Sa Trilogie berlinoise a remporté un succès considérable dans le monde entier. Il est l'auteur d'une trentaine de romans dont Le Chiffre de l'alchimiste, où il s'essaie pour la première fois, et brillamment, au mystère historique. Ces dernières années, il a écrit beaucoup de scénarios, de la littérature pour jeunes adultes et, quinze ans après La Trilogie berlinoise , la suite des aventures de l'inspecteur Bernie Gunther. Ses romans sont traduits en plus de 25 langues.

Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand (en France sous le titre de La Trilogie Berlinoise, en 2008), sont une plongée au coeur du national-socialisme. De l'apogée du IIIème Reich à l'Allemagne en ruines de 1947, on suit Bernard Gunther (dit Bernie), ancien commissaire de la police berlinoise devenu détective privé, dans des enquêtes qui le mènent à fréquenter actrices, banquiers, producteurs, publicitaires, psychiatres... et autres personnages aussi tristement célèbres que Heydrich, Himmler ou Goering! Son goût pour les jolies femmes et les boissons fortes, son esprit critique et son solide humour face aux aspects les plus sordides de son époque, en font un très proche cousin du privé du roman noir américain. Saluée par la critique et le public, cette saga largement documentée et à l'écriture soignée dresse également le portrait d'un Berlin au bord du cataclysme, tout en décrivant avec précision les rouages de l'organisation nazie.
La fresque se poursuit avec La Mort, entre autres (Le Masque, 2009), qui se déroule aux prémices de la guerre froide, dans l'Allemagne de 1949, et Une Douce Flamme (Le Masque, 2010), qui transporte Bernie du Berlin de 1932 à l'Argentine des années 50, dans un va et vient constant .

Hôtel Adlon, paru en janvier aux éditions du Masque, est le sixième volet des aventures du détective. Les précisions historiques éclaircissent une nouvelle fois la fiction, et cette fois-ci, c'est un retour aux sources pour Bernie, que l'on retrouve en 1934 chargé de la sécurité du célèbre berlinois, et que l'on suit sur une vingtaine d'années jusqu'à Cuba, avant la prise de pouvoir de Castro.


Philip Kerr était déjà présent à Quais du polar en 2009 à l'occasion de la réédition de La Trilogie berlinoise et de la sortie de La Mort, entre autres, qui avait remporté le prix Le Point du Polar Européen, décerné pendant le festival. Il s'était gentiment prêté au jeu de l'autoportrait et des trois coups de coeur :

Autoportrait

"Né à Edimbourg en 1956, il s'est échappé d'une pension écossaise en 1970 et vit depuis en liberté à Londres. Il ne ressemble pas particulièrement à un Ecossais et maintenant que les gens comprennent ce qu'il dit, il ne « sonne » plus particulièrement écossais non plus. Il comprend un peu le français, mais son vocabulaire laisse à désirer alors ne soyez pas surpris s'il répond juste par « oui » ou par « non ». Pour le moment il a écrit 30 livres et en a publié 22. Il pratique le yoga, mais aime la viande et la boisson. Et particulièrement le bon Bourgogne blanc : prenez note s'il vous plaît. Il aime le français, beaucoup. Son auteur français favori est Michel de Montaigne."

Un livre : The Long Good-Bye, de Raymond Chandler
Un film : Chinatown, de Roman Polanski
Un auteur : Donald Westlake


Bibliographie non exhaustive de Philip Kerr (romans parus en France)

Série Bernhard "Bernie" Gunther
La Pâle figure.Le Masque.1994.
Un Requiem allemand.Le Masque.1995.
La Trilogie berlinoise.Le Masque.2008.
La Mort, entre autres.Le Masque.2009.
Une Douce flamme.Le Masque.2010.


Autres romans
Une Enquête philosophique.Seuil.1994.
Chambre froide.Le Masque.1994.
La Tour d'Abraham.Le Masque.1996.
Ésaü ou le chaînon manquant.Le Masque.1997.
Cinq ans de réflexion.Le Masque.1998.
Le Sang des hommes.Le Masque.1999.
Impact.Le Masque.2000.
Le Chiffre de l'alchimiste.Le Masque.2007.
La Paix des dupes : Un roman dans la Deuxième Guerre mondiale.Le Masque.2007.



Quais du polar fédère depuis plusieurs années un groupe de lecteurs de polar, occasionnels ou assidus, qui se réunissent une fois par mois, autour d'un auteur ou d'un thème. La conversation ne s'arrête pas là, puisque chacun est également invité à faire part de ses dernières lectures, de ses coups de coeur ou de ses coups de gueule !  Accrocs au polar ou néophytes, tout le monde est le bienvenu pour ces discussions ouvertes autour d'un verre !

 

 

08/01/2012

CERCLE DES LECTEURS : WALTER MOSLEY, INVITE QDP 2012


walter-mosley-orig.jpg

Quais du polar fédère depuis plusieurs années un groupe de lecteurs de polar, occasionnels ou assidus, qui se réunissent une fois par mois, autour d'un auteur ou d'un thème.
La conversation ne s'arrête pas là, puisque chacun est également invité à faire part de ses dernières lectures, de ses coups de coeur ou de ses coups de gueule !

Ce premier rendez-vous de l'année est consacré à l'auteur américain Walter Mosley.

Walter Mosley, né en 1952, est un auteur très populaire aux Etats-Unis grâce aux aventures d' Easy Rawlins qui, en dix livres, mettent en scène le quotidien de ce détective privé noir dans le Los Angeles des années 50 et 60. Il a écrit plus de vingt-cinq romans et essais, traduits dans 21 langues.
Son nouveau personnage, Leonid McGill, est un New-Yorkais pur jus, ancien boxeur frayant avec la pègre, qui se rachète une conduite en devenant détective privé. Bien que contemporain, il est dans la ligne droite des durs à cuire à la vie décousue du roman noir américain de la première heure, le « hard-boiled » de Chester Himes ou Raymond Chandler, références incontestables de Mosley. Après Le Vertige de la chute, vient de paraître le deuxième volet de cette série, Les griffes du passé, où l' on retrouve avec bonheur les tergiversations spirituelles de son héros, et un portrait cruel et poétique de la Grosse Pomme.

Notons que Walter Mosley est aussi grand amateur de blues, qu' il a exploré dans un roman magnifique, La Musique du diable, à travers un hommage vibrant au guitariste et chanteur de légende Robert Johnson.


Bibliographie (non exhaustive, et parutions françaises)

La Musique du diable. Albin Michel. 1999.

Série Easy Rawlins

Le Diable en robe bleue. Série noire Gallimard. 1991.
Une Mort en rouge. Albin Michel.1994.
Papillon blanc. Albin Michel.1995
Black Betty. Albin Michel. 1997.
Un Petit chien jaune. Albin Michel. 1999.
Le Casseur. Seuil. 2004.
Little Scarlet. Seuil. 2004.
Noirs baisers. Seuil. 2007.

Série Leonid McGill

Le vertige de la chute. Jacqueline Chambon. 2010.
Les griffes du passé. Jacqueline Chambon. 2011.


Mercredi 18 janvier à 19h
Bistrot Librairie Polar Les Vengeances Tardives

76, cours Gambetta
69007 Lyon
Métro Garibaldi ou Saxe-Gambetta


Accrocs au polar ou néophytes, tout le monde est le bienvenu pour ces discussions ouvertes autour d'un verre !

07/01/2012

RENCONTRE AVEC ROMAIN SLOCOMBE

ROMAIN SLOCOMBE.jpg



Jeudi 26 janvier
A partir de 18h
Librairie Les Vengeances tardives
76, cours Gambetta
69 007 Lyon

 

 

Les champs d'intervention de Romain Slocombe sont extrèmement variés. On connaît l'écrivain de romans noirs, auteur d'une tétralogie remarquée sur le Japon, La Crucifixion en jaune, et d'un roman, Mortelle résidence, dont l'essentiel de l'action se déroule à Lyon. Il est par ailleurs illustrateur, photographe, scénariste, dessinateur, réalisateur... Il a notamment participé aux débuts du magazine Métal Hurlant, dans les années 70, et ses expositions sont présentées dans le monde entier.

Romain Slocombe est aussi l'auteur de nombreux livres pour la jeunesse, dont Le Faux détective, paru début 2011 dans la collection Souris Noire de Syros .

En littérature « blanche », Monsieur le Commandant, (Nil éditions, 2011) est un roman épistolaire se déroulant sous l'Occupation, confession très documentée d'un collaborateur imaginaire, sélectionné dans la première liste Goncourt.

Lors de cette rencontre, il viendra présenter Shanghaï Connexion qui, après Lolita Complex et Sexy New York, clôt une trilogie cette fois-ci tournée vers l'Occident, L'Océan de la stérilité. On y retrouve le personnage de Gilbert Woodbrooke, photographe britannique fétichiste apparu avec la tétralogie japonaise. L'auteur, dans un humour grinçant et une écriture documentée, revient sur un épisode sombre et méconnu de l'Histoire : l'entente entre l'Allemagne et le Japon pour l'extermination de Juifs en Chine, lors du dernier conflit mondial. Notons que la ville de Lyon y fait encore son apparition...

Shanghaï Connexion: L'Océan de la stérilité 3. Romain Slocombe. Fayard. 22 euros. En librairie le 25 janvier.

04/01/2012

AVANT PREMIERE : "MILLENIUM : LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES"

Quais du Polar est partenaire de l'avant-première du film Millenium. Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, de David Fincher.

(titre original : "Millenium, The girl with the dragon tatoo")

 

millenium-fincher.pngMercredi 11 janvier 2012 à 20h30

Cinéma Pathé Bellecour

79, rue de la République

69002 Lyon

 

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

Moins d'un an après l'excellent The Social Network, qui revenait sur la création du réseau social Facebook, David Fincher est de retour au cinéma avec l'adaptation américaine du premier volume de la trilogie policière Millenium. Publiées en Suède entre 2005 et 2007, peu de temps après la mort de son auteur, Stieg Larsson, les aventures du journaliste Mikaël Blomkvist et de la hackeuse Lisbeth Salander sont un succès littéraire mondial. En France, la saga est éditée par Actes Sud dans la collection Actes Noirs, créée pour l'occasion.

Après Seven et Zodiac, David Fincher met de nouveau en scène la figure du serial-killer dans ce long-métrage maîtrisé qui soulève certains thèmes et obsessions déjà palpables dans ses huit précédents longs-métrages : marginalité, misogynie, culture internet, dénonciation des violences physique et morales...

 

Notons que c'est la seconde adaptation cinématographique de Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, après celle du danois Niels Arden Oplev en 2009, avec Mikäel Nykvist et Noomi Rapace dans les rôles principaux. Les deux autres volumes du best-seller - La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette et La Reine dans le palais des courants d'air – ont également été adaptés par le suédois Daniel Alfredson, avec les mêmes acteurs. On peut également retrouver Millenium sur les ondes, sous forme d'un feuilleton radiophonique diffusé sur France Culture en mars 2011. L'émission est toujours à l'écoute sur le site de la satation.Film de David Fincher, avec Daniel Craig, Rooney Mara, Christopher Plummer et Robin Wright, d'après le livre de Stieg Larsson.

Sortie nationale le 18 janvier 2012.

 

Achetez vos places sur le site de Pathé

 

 

 

 

 

http://www.cinemasgaumontpathe.com/beta/films/millenium-l...

23/12/2011

RENCONTRE AVEC SERGE QUADRUPPANI


INTERPELLATIONS.gifJeudi 12 janvier
A partir de 18h
Librairie Le Bal des Ardents

17, rue Neuve
69 001 Lyon

Serge Quadruppani viendra présenter Interpellations, recueil de chroniques d'Octave Mirbeau parues au Journal et dans l'Aurore, entre 1894 et 1898, dénonçant avec virulence les lois relatives à la liberté individuelle et aux délits de presse - les « lois scélérates », selon l'opposition socialiste - votées par le gouvernement de Casimir Périer après les attentats anarchistes.

« Dès le 1er janvier 1894 et jusqu'à l'éclatement de l'Affaire Dreyfus, Octave Mirbeau éditorialiste au Journal, puis à L'Aurore, prend la plume pour interpeller ses concitoyens et dénoncer avec force et dérision cette mise en coupe réglée de la contestation sociale et l'étouffement de la justice par le mensonge et la terreur. Un vigoureux plaidoyer contre l'antiterrorisme comme mode de gouvernement.» (Le Passager clandestin)


Ces chroniques sont aujourd'hui republiées par les éditions Le Passager clandestin, et préfacées par Serge Quadruppani.


Octave Mirbeau (1848-1917), journaliste, écrivain, critique d'art et pamphlétaire, a notamment écrit Journal d'une femme de chambre et Le jardin des supplices. Il se rallie officiellement à l'anarchisme en 1890. Il s'engage avec passion dans la lutte pour la réhabilitation d'Alfred Dreyfus, et publie alors  dans l'Aurore une cinquantaine d'articles prônant la défense du soldat.  Grand pourfendeur de l'art académique, il raille les Salons de peinture, et soutient les jeunes artistes et écrivains novateurs, tels Leautaud, Jarry, Maillol ou Utrillo. Il compte d'ailleurs de nombreux amis parmi les personnalités des arts et de la politique de la Belle-Epoque (Félix Fénéon, George Clemenceau, Claude Monet.).
Farouchement contestataire, individualiste et libertaire, il appartient, dira Jean-Paul Sartre, à la catégorie des penseurs « irrécupérables ».



Traducteur de De Cataldo et Camilleri, éditeur, essayiste militant et journaliste, Serge Quadruppani est surtout auteur de romans noirs. Sa trilogie publiée au début des années 90 (Y, Rue de la Cloche, La Forcenée, aux éditions Métailié), lui vaut d'être adoubé par Jean-Patrick Manchette, qui parle d'une « nouvelle forme de polars critiques et agressifs.  Il est à l'origine de la création du personnage du Poulpe, et des éditions Baleine qui en découlent, avec JP Pouy et Patrick Raynal.
Son dernier polar, La disparition soudaine des ouvrières (Le Masque, 2011), seconde enquête de la commissaire Simona Tavianello, déjà au centre de Saturne (Le Masque, 2010), a été récompensé par le Prix des lecteurs Quais du Polar 2011.

 

13/12/2011

AVANT PREMIERE : "DANS LA TOURMENTE"

Quais du Polar est partenaire de l'avant-première du film DANS LA TOURMENTE, en présence de Christophe Ruggia et de Clovis Cornillac.

danslatourmente.jpgJeudi 15 décembre à 20h
Cinéma Pathé Bellecour
79, rue de la République
69002 Lyon

 

La projection sera suivie d'une rencontre avec l'équipe du film.

Dans la région de Marseille, un patron prépare à l'insu de ses ouvriers la délocalisation de son usine, couplée d'un détournement de 2 millions d'euros. Franck, l'un de ses salariés, l'apprend et décide avec Max, son ami de toujours, de passer à l'action...

Polar social et thriller politique,  Dans la tourmente est le troisième long-métrage de Christophe Ruggia, réalisateur du Gone du Chaâba :

"Je voulais rendre hommage au film noir né après la Grande Dépression, à une époque - la nôtre - qui ressemble à la désespérance sociale des années 30. Le personnage de Max est le protagoniste type du film noir par excellence : quand on fait sa connaissance, il va mal et, àla fin du film, il va encore plus mal ! Et, tout en respectant les codes du film noir, je voulais que l'oppression dans laquelle sont plongés les personnages (la nuit, l'aube, la pluie, les intérieurs très sombres de l'usine...) trouve son paroxysme dans les extérieurs lumineux, ensoleillés et gigantesques des Calanques."
Christophe Ruggia


Un film de Christophe Ruggia avec Mathilde Seigner, Clovis Cornillac, Yvan Attal...

Sortie nationale le  11  janvier 2012

Achetez vos places sur le site de Pathé

25 places à gagner en téléphonant au 04 78 30 18 98 le mercredi 14 décembre entre 12h30 et 13h.
(Merci de ne pas laisser de messages)

09/12/2011

Cercle des lecteurs : "mes polars préférés..."

16153_Dictionnaire_des_litteratures_policieres.jpgQuais du polar fédère depuis plusieurs années un groupe de lecteurs de polar, occasionnels ou assidus, qui se réunissent une fois par mois, autour d'un auteur ou d'un thème.

La conversation ne s'arrête pas là, puisque chacun est également invité à faire part de ses dernières lectures, de ses coups de coeur ou de ses coups de gueule !

 

Pour ce dernier rendez-vous de l'année, pas de thème particulier, mais un échange plus large autour des préférences des participants, des lectures qui les ont marqués, récentes ou non, et de leur rapport au polar, et au roman noir et policier... En cette période de fêtes, idées cadeaux en perspective !

Mercredi 21 décembre à 19h
Bistrot Librairie Polar Les Vengeances Tardives
76, cours Gambetta
69007 Lyon
Métro Garibaldi ou Saxe-Gambetta

Accrocs au polar ou néophytes, tout le monde est le bienvenu pour ces discussions ouvertes autour d'un verre !

08/12/2011

La Plage des noyés, de Domingo Villar

plagedesnoyés.jpgA Vigo, ville de la côte espagnole au nord de la frontière portugaise, un inspecteur de police est au chevet de son oncle hospitalisé. Il décide de passer la soirée sur le domaine viticole de son père lorsqu’on l’informe de la découverte d’un cadavre

On connaissait le roman noir espagnol méditerranéen et ensoleillé mais c’est la découverte d’un nouveau monde que nous propose Domingo Villar : la Galice et son climat océanique.

 

Le récit se déroule en automne à Vigo, une ville qui compte 120 jours de pluie par an, et à Panxon, une petite bourgade à proximité. La vie d’un port de pêche face à la désertification des fonds marins, la disparition progressive des pêcheurs en activité et la défiguration du littoral... La Plage des noyés est le tableau d’un monde qui se meurt malgré la survivance de quelques artisans et le reliquat d’activité d’une halle dans laquelle les enchères ont la particularité d’être décroissantes. La disparition des morues à Terre Neuve accompagnée des pleurs des phoques est une image du livre qui résume à merveille la fin d’une époque et d’un mode de vie.

On est embarqué dans un monde dans lequel la pêche du jour se résume à quelques étrilles, où les retraités disputent d’interminables parties de dominos, et où les esprits sont hantés par les superstitions et les souvenirs de naufrages. Le personnage principal se caractérise par un laconisme voire un mutisme typiquement galicien qu’il partage avec la plupart des personnages du récit, à la notable exception de son bouillonnant adjoint, originaire lui d’Aragon.

Interrogation sur les rapports filiaux, nostalgie de la compagne absente et exploration des failles de l’homme, l’inspecteur Caldas est un flic tout en intériorité. Les figures secondaires sont elles aussi attachantes, en particulier le père du héros, « maître » d’un chien qui ne lui appartient pas et scripte d’un inépuisable livre des imbéciles.

Comme chez Montalban, la cuisine occupe ici une place importante, avec une recette de pieds de veaux aux pois chiches, légumes, ail, oignon et piment frit à vous damner, et une description des méconnus pousse-pieds extrêmement alléchante… La Plage des noyés est aussi un roman olfactif, bercé par les odeurs de la mer et de la terre, et emprunt d’une douce mélancolie.

Il est plusieurs fois fait référence à un film de Victor Fleming avec Spencer Tracy, Capitaines courageux, invisible depuis des années sur grand écran, mais trouvable en DVD, que l’on brûle d’envie de découvrir.

Incontestablement, Villar possède un style, une musique, un sens du rythme, relativement lent, avec des poussées de fièvre. On est loin du thriller, mais plutôt dans un roman noir qui prend son temps, ose tours et détours, sans toutefois perdre de vue une intrigue prenante et bien tenue.

La Plage des noyés. Domingo Villar. Liana Levi. 20 euros.  

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu